Guide juridique pour blogueurs


 

 

Cela fait deux ans que je couve ce guide juridique du blogueur en silence. Deux ans quand que j’en parle parfois à demi-mots quand on me demande mes projets et sur quoi je travaille en ce moment. Deux ans que je l’imagine et que je photographie en pensant à lui.

Et pourtant, depuis vendredi, depuis que je l’ai entre mes mains, je ne sais pas trop comment en parler. Je souris, parce que quand j’ai lu mardi les mots de Sandra sur notre livre, je me suis reconnue.
Je me suis reconnue à minimiser sa sortie. Je me suis reconnue à dire que ce n’est qu’un guide juridique, pas un roman. Qu’on pourrait me féliciter le jour où, justement, j’écrirais un roman. Que non, ne l’achète pas pour me faire plaisir, voyons. Et puis, bien sûr, que tout le travail était pour Sandra. Que je n’avais fait qu’apporter mon point de vue de consultante en communication. Et puis, bien sûr, que mes photographies n’était pas à la hauteur de ses conseils et préconisations, que j’aurais dû faire mieux.

Je minimise parce qu’en vérité, je suis très heureuse de ce livre : très heureuse de l’avoir écrit, main dans la main avec Sandra. Très heureuse qu’il ai vu le jour, par hasard, le jour des dix ans du blog et de l’ouverture de Les mots à l’affiche. Très heureuse d’être éditée chez Eyrolles. Pour l’anecdote, depuis que j’ai terminé mes études, je rêve d’être publiée chez Eyrolles. Leurs ouvrages techniques m’ont accompagnée durant toutes mes études. Cela me semblait un rêve inaccessible. En six ans, on m’a proposé à deux reprises d’écrire un livre sur la communication en ligne. J’ai refusé les deux fois. Je rêvais d’une maison d’édition qui ferait référence et dont le nom parlerait à tout le monde. Alors, quand Aude nous a contacté il y a deux ans, mon cœur a fait des boums et des bang.

Alors, oui, je suis très heureuse et fière de ce guide juridique. C’est le livre que j’aurais aimé lire quand j’ai commencé à avoir un blog d’un peu plus grande. Ce sont les conseils que j’aurais aimé recevoir d’une amie. Et pour une fois, on va dire que je vais essayer de garder tous les mais, et tous les “j’aurais pu faire mieux” éloignés de mon esprit. Ce livre-là, c’est un peu notre bébé. C’est le fruit de notre collaboration entre Sandra et moi, et je crois qu’il est à notre image : à la fois sérieux, professionnel et tout en étant rédigé avec beaucoup d’amour et de bienveillance.

Ce livre-là, c’est le tout premier – et j’espère déjà secrètement que cela ne sera pas le dernier.

 


J’ai pris les photographies hier chez Deedee.

 
 
 

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Félicitations ! Tu as l’impression que ce n’est peut-être pas grand chose au fond parce que tu n’étais pas toute seule sur le projet mais tu peux être fière de toi ☺️ Moi j’ai hâte de le lire parce que le sujet m’intéresse vraiment

    Répondre
    • C’est aussi que cela fait deux ans que l’on travaille dessus. Alors, on a eu le temps de sauter partout mille fois, mais l’avoir entre les mains reste une impression unique et une grande joie (tu nous diras ce que tu en as pensé, dis ?)

      Répondre
  2. * * * :)

    Heureuse pour toi qu’un autre de tes rêves soit devenu réalité ! Et de même pour ces belles affiches ! Alors, profite bien de tes nouvelles créations et au plaisir de connaître ton nouveau projet.

    Répondre
  3. Vanessa

    Félicitations, c’est un beau projet et très intéressant… Je vais regarder ça de très près, pour mon futur projet.
    Mais pourquoi Blogueuses ? les hommes n’ont pas le droit de tenir un blog et de vendre leurs créations ? C’est dommage de restreindre… :/

    Répondre
  4. Je suis ravie pour vous ! Un rêve qui devient réalité pour Eyrolles c’est génial et un projet mûrement réfléchi ! Je cherchais des conseils pour commencer un blog sur mon métier et je vais les prendre comme les conseils d’une amie ^^
    Merci !

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)