Vers le Sud


On pose nos bagages en Espagne ?

 

Je me souviens la dernière fois où j’avais fermé la porte de l’appartement. C’était en juillet, je pleurais. Je savais que cette ville allait me manquer. Je ne savais pas encore comment. J’avais serré les petits poings et m’étais promis d’y revenir. Dans moins d’un an, croix de bois, croix de fer.

Le 11 août, je revenais sur mes pas. J’avais l’impression que cela faisait une éternité. Deux ans, deux ans où j’ai repoussé mes envies d’Espagne. Durant le trajet, les images se cognaient. Depuis ce départ, la vie s’est imposée. Parfois, je m’en mords les lèvres de me laisser autant glisser et de ne pas attraper le temps qui passe. De ne pas prendre le temps qui passe.

Mille fois durant le trajet, j’ai eu envie de tout plaquer. Voyager-enseigner-créer-vivre. Tout. Les longs trajets sont le moment idéal pour faire le point. Et rêver plus que de mesure. Dans le lecteur CD, il y avait toujours ce vieil album de Biolay qui tournait en boucle. Les sept heures de route se sont évaporées.

A l’arrivée, il faisait une chaleur moite, une chaleur qui enveloppe. La fatigue collait au front. Un sourire accompagnait à chaque respiration. A nouveau, j’étais à Valencia. Comme avant, j’ai dormi avec la fenêtre grande ouverte. Il n’y a qu’en Espagne où le bruit de la rue ne me dérange pas.

Cette semaine-là, on a beaucoup discuté. En quelques jours, on est allés, plus de fois, à la plage que lorsque j’y vivais. On a cuisiné,  ensemble. J’ai retrouvé mes marques. Il fallait que je vois que tout était toujours là. A sa place. L’université, mon ancien appartement, la mer à perte de vue. Aller à Port Saplaya, me perdre dans la vieille ville, manger dans le restaurant chinois du coin de la rue. On a trinqué dans le bar d’en face, les mojito avait toujours le même goût. On a passé plusieurs soirées au 100montaditos, tissé des histoires en deux langues, programmé des futurs voyages.

Au début de la semaine, on a pris la voiture et on est partis tous les quatre vers le Sud. Le voyage sentait la bonne humeur. A Cordoue, on a mangé le meilleur salmorejo d’Espagne, découvert ses ruelles et ses patios fleuris. On s’est perdus et retrouvés face à sa mosquée. A l’intérieur, sa beauté nous a rendu muet. A Grenade, on a mis vingt minutes pour se garer dans la petite place et faire enfin nos premiers pas dans la vieille ville. A chaque respiration, une odeur d’oranger s’infiltrait dans nos poumons. On a visité le vieux marché arabe, refait le monde autour d’un verre de Tinto de Verano et fini la soirée au bar d’en face de l’hôtel parce qu’il portait mon nom. L’Alhambra, cet air de flamenco qui flotte dans les rues, la cuisine Andalouse, c’était parfait.

Le 18 août, c’était déjà l’heure du départ. On s’est promis de se revoir, tous, bientôt. Le 20 août, à 8 heures, je regardais les appartements à Valencia avec vue sur la mer.

 

 


Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

    • May

      Oh, tu n’as pas eu de vacances cette année ? Tu vas te rattraper bientôt j’espère.
      C’est pas drôle un été sans vacances.

      Répondre
  1. magnifiques photos! L’Espagne m’envoûte aussi. Entre les paysages magnifiques, les gens super sympas, et la gastronomie, le vin tout ça…Je suis en manque. Connais-tu le nord de l’Espagne aussi? Asturias “Paraiso natural” ? Moi j’y ai un ami et dès que je peux j’y vais. J’aime cette nature sauvage, la mer et les montagnes. tu pourrais y faire des photos fantastiques, si ce n’est déjà fait!

    Répondre
    • May

      Oh non, je ne suis jamais allée encore de ce coté (pour bientôt j’espère).
      Je connais le nord-est de l’Espagne, mais pas du tout du coté ouest. On m’en a dit beaucoup de bien.

      Alors, oui, il faudrait que je découvre ça ! :)

      Répondre
  2. kat

    Encore une fois un magnifique texte!On ressent cette envie de profiter à fond, de retrouver tous les souvenirs à chaque coin de rue et de s’en fabriquer des nouveaux.Et les photos sont elles aussi très très belle :D

    Répondre
    • May

      C’est tout à fait ça ! Il faut profiter avant que la rentrée nous dévore. :)

      Les photographies ont été prises par un petit nouveau appareil, cela vient peut-être de là ! Mais merciiii !

      Répondre
  3. Les vacances, parfois pas besoin de partir loin pour ressentir cette sensation de légèreté…meme si on retrouve vite notre quotidien en rentrant !!

    Répondre
    • May

      Oui, c’est sur. Puis, partir parfois un peu plus près permet aussi de rester un peu plus longtemps en vacances et d’éviter un trajet long. :)

      Bises et bon week-end !

      Répondre
  4. Cela m’a rappelé des souvenirs … Ah, Granada … On s’est dit que l’on ferait Cordoba une autre fois, mais tes photos donnent sacrément envie.

    Répondre
    • May

      On s’est dit ça pour Séville aussi. Bon, maintenant, j’ai l’impression de ne voir que des jolies photographies de Séville, et de n’entendre parler que de Séville. Je crois qu’on est voués à y aller ! :)

      Bises et à bientôt !

      Répondre
  5. Superbe article May, comme d’hab’ ! :)
    J’adore venir sur ton blog, lire tes mots et voir tes si jolies images. Cela me permet de bien commencer la journée.

    Tu en parles si bien, du lieux, de l’ambiance, on s’y croirait presque à te lire. La ville a l’air vraiment chaleureuse en tout cas, je n’y suis jamais allée, mais je rêve un jour aussi d’aller en Espagne (la seule fois où j’ai été remonte à mes 15 ans lorsque nous sommes allés visiter le musée de S. Dali).

    Cela m’a également rappelé mes voyages entre amis, qui eux aussi commencent à dater (un à Londres et un en Tunisie).
    On s’est promis d’aller l’année prochaine aux USA, ou en Corse, ou ailleurs…rien n’est encore défini, mais rien que d’en parler ça fait du bien.

    Merci pour ces instants de douceurs.

    Bonne journée, bises !

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup Audrey ! C’est adorable et très touchant. C’est un peu, je crois, le but ultime d’un blog : de parvenir à toucher et de faire sourire. Alors, merci.

      Les vacances entre amis, c’est toujours chouette. C’est un peu une colonie de vacances de grands. C’est parfait pour décompresser et de couper du quotidien.

      Moi aussi, je pense à mes futures vacances (l’Islaaande dans deux mois) quand j’ai le moral qui dégringole. Cela fait toujours beaucoup de bien de penser à ce genre de chose.

      Bises et belle fin de semaine !

      Répondre
  6. Bon, bah voilà, c’est malin, tu as réveillé mon envie d’aller en Espagne !!!! Sinon, joli texte et tes photos sont superbes !

    Répondre
  7. Très belles tes photos :)

    (Mon blog étant en privé tu ne pourras pas me répondre, mais si jamais tu veux t’y connecter, il suffit que tu m’écrives un mail ici: petitelilinette@gmail.com , je t’enverrai une invitation). Bonne journée!

    Répondre
  8. Ca donne envie de repartir en vacances…surtout que j’ai toujours voulu voir cette région avec cette inspiration arabe!
    Très belles photos.

    Répondre
    • May

      Hihi, écrire un article de vacances, c’est le meilleur moyen de se donner envie de repartir vite vite vite !
      Vivement les prochaines vacances !

      Répondre
  9. Merci pour ces belles photos et ces jolis mots. De l’Espagne je ne connais que Barcelone mais je rêve de Grenade, Seville et Cordoue :)

    Répondre
    • May

      J’espère que tu auras l’occasion d’y aller. Tu verras comme c’est chouette. :)

      Répondre
  10. Encore un article magnifique où l’ont sent, vit tes vacances espagnole et où l’on perçoit l’attachement que tu as pour ce pays et Valencia! Tes photos sont comme toujours superbes! Contente que tu aies passé d’aussi bons moments…J’imagine que le retour a dû être super dur!

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup Ines.
      C’est adorable. Le retour est dur comme pour toutes vacances : mais bon, cela veut dire que l’on en a bien profité ! :)

      Belle journée !

      Répondre
  11. Déjà tes textes sont très beau, et ta façon d’écrire me touche, car c’est ce que j’ai véçu et ce que je vis aussi…
    Il y a 3 ans, je suis partie une année à Léon, dans la région de Castilla y Léon pour apprendre l’espagnol, j’ai passé la meilleure année de ma vie, et partir à été très dure..depuis je me suis mariée avec un Mexicain rencontré la- bas.. et pour le moment je suis en France, mais il n’y a pas un moment ou je ne pense pas à vivre et retourner en Espagne, c’était mon souhait et c’est encore mon souhait. Comme toi, je mettais promis d’y revenir très vite, et c’est finalement dans 15 jours que j’y retourne. L’émotion, les souvenirs reviennent, et c’est fantastique, mais quesque j’aimerai y retourner vivre. Que ce soit en France ou au Mexique ou en Irlande, pays ou j’ai véçu, je rêvais toujours d’ailleurs, mais durant mon année en Espagne, c’est la seule fois, ou j’étais bien, dans le sens de vivre ma vie, sans rêver à une autre vie. Quelle plénitude !
    Alors oui, J AIMERAI poser mes bagages en Espagne ou je m’y sens si bien. Merci pour cet article si joliment écrit.

    Répondre
    • May

      C’est fou comme nos histoires se touchent.

      On va croiser les doigts pour que nos rêves/projets se réalisent alors. Il n’y a pas de raisons. Quand on veut vraiment quelque chose très fort, on arrive (presque) toujours à l’obtenir.

      A bientôt Lisa !

      Répondre
      • C’est ce que je pense aussi, avec de la volonté, de la patience et du temps. Il faut s’en donner les moyens :) !!!

        Je réfléchis au projet du blog, mais je n’ai pas beaucoup de temps pour ça. j’espère bientôt car ce projet me tient à coeur.

        à très vite, Lisa.

        Répondre
  12. Ca fait si longtemps que je ne suis pas passée ici ! C’est un autre univers, mais on t’y reconnait bien ! Les photos de l’Espagne sont magnifiques, j’y suis allée également tout le mois d’août (Barcelone/Valence/Andalousie :)).
    J’ai vu que tu étais sur HC. Je m’y suis inscrite il n’y a pas longtemps, je vais pouvoir te suivre !
    Je suis heureuse de t’entrevoir si épanouie :)

    Répondre
    • May

      <3

      Oui, HC, c'est la vie !
      (et je dis pas ça parce que j'ai fait mon stage là-bas ;) )

      Répondre
  13. Et ce billet fait résonner encore une fois mon envie de découvrir l’Andalousie… Très jolie écriture et belles photos, tes mots nous habitent, tes images nous envolent, c’est un vrai plaisir de venir se perdre ici, dans ta vie…et je vais m’y perdre un peu plus en explorant ce blog!

    Répondre
    • May

      Merci Iza, et bienvenue ici.
      Tes commentaires me touchent beaucoup.

      A tout bientôt !

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)