Mon blog, mes connaissances et moi


 

Voilà, c’est déjà le printemps et j’aurais mon dernier cours de l’année demain après-midi. Depuis septembre, les mois ont glissé et j’ai été moins présente ici. Il y a le manque de temps qui me poursuit et cette envie de tout écrire tout dire tout colorier sans vouloir se mettre à nu sans en dire trop.

Ici, les portes se sont peu à peu ouvertes et les rideaux ont été tirés.  Et je n’aime pas cette idée-là que des personnes réelles que je côtoie tous les jours, pourraient accrocher sur un mot de trop que j’aurais posé. Je n’aime pas non plus l’idée que je pourrais rater un boulot à cause de cet endroit. Parce ce que je serais trop fragile. Trop amoureuse. Trop futile. Trop. Alors, je pose souvent mes mots à demi, en presque silence et j’ai souvent peur de trop en dire.

Alors oui, cet endroit est un petit lieu – que cela soit à travers les photos, le contenu, ou le graphisme – qui reflète souvent mieux ma personnalité qu’un entretien de cinq minutes. Alors oui, ce blog et toutes les personnes que j’ai pu rencontrer et découvrir grâce à lui, je m’y suis attachée et j’en suis fière. Ce blog m’a permis de fabuleuses rencontres et surprises.  Alors oui, il est possible de trouver mon blog en tapant mon nom et mon prénom sur Google.  Alors oui, c’est moi qui aie (voulu) créé tout cela, j’en suis entièrement responsable et ne regrette rien.Il faut simplement que j’apprenne à apprivoiser l’idée de la connaissance de mon blog par des proches. Je suis devenue cette année beaucoup trop souvent rouge écarlate après la phrase “oh, au fait, je suis allée sur ton blog“. J’ai ressassé beaucoup trop de fois cette phrase.

Alors non, je ne m’arrêterai pas d’écrire ici. Alors non, mon blog ne deviendra plus organisé, plus professionnel parce que j’ai décidé de travailler dans le Web. On peut travailler dans le Web et « avoir un blog de fille » (et d’autres passions que des geekeries !).  Ceci n’est pas un blog professionnel et n’en deviendra jamais un.  Cela étant dit, je n’en ai pas honte, et si je ne m’en vante pas, je ne le cache pas non plus à outrance.

J’ai trouvé un super stage où je n’aurais certainement pas pensé à postuler sans mon blog et dans le domaine de la blogosphère féminine. Je suis ravie car je vais pouvoir allier deux choses qui me tiennent particulièrement à cœur. Si un jour, j’ai la chance de travailler – grâce à mon blog, ou non – dans un milieu féminin et poétique, bien sûr que je ne refuserais pas. Pour autant, ce n’est pas la seule solution envisagée et ce n’est pas non plus le le but de ce blog. Cela reste avant tout de partager avec vous des bidules des choses des étincelles qui me tiennent à cœur.

 

 

Et vous, votre amoureux, vos proches, vos collègues connaissent-ils l’existence de votre blog ?

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Je trouve que tu peux en vraiment fière de ton blog.
    Moi, quelques amis savent que j’ai un blog mais n’y vont pas sinon c’est tout et c’est peut etre pas plus mal…

    Répondre
    • May

      Merci ! :)

      Tes amis le savent parce que tu leurs a dit, ou parce qu’ils l’ont découvert ? (ça fait toujours flipper de savoir que tes amis tapent ton nom dans Google ^^).

      J’imagine que cela a toujours des bons et des mauvais cotés. C’est comme tout !

      A bientôt

      Répondre
      • Mes amis le savent car je leur ai donné l’adresse mais en tapant mon nom et mon prénom sur google on ne trouve rien me concernant il me semble.
        Mais finalement aucun de mes amis ne regardent mon blog.

        Répondre
  2. quelques copines, oui. c’est tout.
    je n’assume aucun de mes mots. c’est une catastrophe. et j’assume encore moins mon blog.
    et puis j’ai tellement peur des gens pour qui la blogosphère n’évoque rien si ce n’est un pauv’ skyblog d’une ado de 14 ans. j’ai peur qu’on ne comprenne pas l’intérêt d’un blog comme le mien, comme le tien.
    et pourtant c’est dingue comme j’y tiens à mon blog.

    Répondre
    • May

      Héhé, je me sens moins seule et moi aussi j’y tiens à mon blog énormément beaucoup.

      Puis d’un coté, j’ai envie d’en parler et de l’autre j’ai peur que la personne en face de moi me fasse des yeux des hiboux tous ronds !

      Oh, et puis, si tu as pris comme nom “Hélène Denis”, ce n’est pour te cacher totalement, non ? :)

      Répondre
      • non mais quelle idée j’ai eu de prendre ce nom. je sais pas. d’un coté des fois j’ai envie d’être fière, de dire “bah vous voyez il n’y a pas que l’école, je bidouille des trucs aussi à coté” mais d’un autre j’ai peur qu’on me comprenne pas, qu’on me dise “non mais redescend sur terre c’est pas ça la vraie vie, c’est pas en perdant du temps comme ça que tu trouveras un métier”
        dilemme.

        et toi après ce super stage que fais tu? tu resteras à Paris? commenceras à chercher du boulot? tu continueras encore un peu les études? dis moi tout.

        Répondre
        • May

          Oh, je suis un peu dans le même dilemme que toi, tu sais sauf que moi, je fais des études dans le Web et donc je devrais avoir un blog qui parle de web, de référencement, de design et d’expérience utilisateur: ça serait vachement plus sérieux et crédible devant un employeur !
          Quoi que je ne suis pas du tout contre, au contraire même (mais sans pour autant arrêter celui-ci !), il faudrait juste que je trouve le temps.

          Et après mon super stage ? Je retourne finir mon Master ! Je ne suis qu’une petite M1. Tu as eu tes réponses au fait pour l’an prochain? Tu viens te perdre à Poitiers alors (mais travailler sur des beaux Macs ^^) ? Tu verras, on finit par s’y faire ! :)

          Répondre
          • ah bah je pensais que tu étais en M2.
            l’an prochain j’aimerais aller à Paris. pour les stages, et puis l’univers bobo-créatif dans lequel j’ai envie de baigner. Je me suis listée une vingtaine de master à la capitale, donc bon…
            sinon il est bien possible que je postule à Poitiers. n’importe quel endroit qui pourrait me permettre d’évoluer moi aussi dans un milieu féminin-poétique.
            parce que bon, la science po, je suis en méga overdose.

            Répondre
            • May

              Pour faire le Master animalier ? euh c’est ça non à Poitiers ? Ce sont des Masters en journalisme à Paris ?

              Dans tous les cas, bon courage !

              J’espère que tu trouveras un Master qui te plait et dans lequel tu pourras t’épanouir (elle fait très bateau ma phrase… :/ )

              Répondre
  3. Guyl'.

    JAMAIS !
    :).
    Bon j’ai plus de blog et même si j’en ouvrais un à nouveau c’est quelque chose que je refuse de faire, de le donner à des proches, je ne l’ai jamais fait avant et je ne le ferai pas plus dans un futur.
    (Et je te dois un mail, je l’ai bien reçu, je te réponds dès que je peux :s).

    Répondre
    • May

      Héhé !
      Même pas ton copain ? Pourquoi, parce que c’est “trop” personnel ? C’est pour cette raison que j’ai un peu de mal, je pense. En même temps, c’est un paradoxe puisque je le laisse ouvert à la base à tout inconnu…

      Oh, je n’étais plus sûre de l’avoir envoyé le mail (rédigé : oui, mais envoyé …). J’attends ta réponse sagement alors ! :)

      Répondre
  4. Jamais. Non plus. C’est surtout une manière de me décharger de tout ce que je ne dis pas dans la vraie vie. Alors bon. Au jour d’aujourd’hui, je me demande si ça ne vaudrait pas le coup. Ou alors tout arrêter ou changer totalement d’optique. Beaucoup de questions pour un petit bout de toile. :)

    Répondre
    • May

      Oh, j’ai pensé à toi lorsque j’ai rédigé cet article. Je savais que tu en avais jamais parlé à personne. On en avait déjà discuté ensemble, il me semble.

      Et alors, tu comptes en parler ? Ou changer pour quoi, vers un blog de tes lectures ? C’est dur et un peu lourd au bout d’un moment de garder un secret “secret” !

      Puis, ce n’est pas qu’un petit bout de toile que l’on tisse, c’est un petit univers avec des amitiés, des rencontres, des souvenirs et des sourires. C’est bien plus, non ? :)

      Des bisous

      Répondre
      • Pour le moment, non, je compte pas en parler. C’est mon espace libre. Les mots viennent comme ils le veulent. Et parfois, je peux regretter ce que j’écris mais ce silence me protège. Si je devais faire attention à ce que j’écris, je crois que je n’y prendrais pas tant de plaisir. Et alors, à quoi bon?
        Je suis secrète et depuis toujours, je les garde aussi bien que des trésors. Tu sais, chez moi, les surprises sont toujours une réussite. Ma maman se demande encore comment on fait ma sœur et moi pour ne rien dire.
        Cà doit être aussi pour ces moments privilégiées et ces rencontres insensées que je ne dis rien. C’est peut-être pour ce plus. Je crois surtout que c’est parce que ce sont mes mots. Et que je ne suis pas prête à les dévoiler au grand jour.
        T’embrasse.

        Répondre
  5. Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu écris pour le ressentir à chaque fois que je poste un billet. Un mot en trop, une phrase bêbête, une réflexion déplacée, je passe tout à la loupe de peur de faire filtrer une info, une idée ou que sais-je qui pourrais un jour sait-on jamais me porter préjudice… Merci pour ce petit mot rassurant (non je ne suis pas parano ^^)

    Bises !

    Répondre
    • May

      Oh, je crois qu’on est toutes pareilles et que l’on agit toutes plus ou moins de la même façon. Sous nos airs, c’est mon blog et je suis tout à fait libre d’écrire ce que je veux. Il y a la meilleure des censures : nous-même ( et non, je ne suis pas parano non plus, hein ).

      Et puis de rien, c’est toujours bien de savoir qu’on est pas seule à agir de la sorte ! :)

      Répondre
  6. Ah ça fait plaisir de te lire à nouveau ^^

    A part mon amoureux et deux amies, personne ne connaît l’existence de mon blog.Je me pose déjà trop de questions, alors si mes proches y venaient…nan je n’imagine pas.

    Répondre
    • May

      Hihihi,

      C’est toujours plus simple d’avoir une poignée de personnes à qui on fait confiance et qui peut nous lire/aiguiller si on dérape.

      Si tes proches venaient, ils pourraient peut-être voir une nouvelle Katia, non ?

      Répondre
      • Ils pourraient voir une partie de moi que je ne dévoile que très peu, et je crois que je ne suis pas prête à me livrer comme ça :)

        Répondre
  7. Mon chéri ainsi que ma famille ont connaissance de mon blog, et y vont régulièrement. Bon, eux, ça ne me dérange pas tellement qu’ils me lisent (quoi que … parfois il y a peut-être des choses que j’aimerais dire mais que je ne dis pas car je sais que maman traine parfois par là ).
    Mais comme toi, je n’aime pas lorsqu’on me dit “ah tiens, je suis allée sur ton blog ” … Sauf quand c’est une gentille lectrice qui me reconnait dans la rue !! lol.
    Mais quand c’est une personne de la famille de mon chéri par exemple, je n’aime pas … .
    Pour ce qui est des amis ou des personnes que je côtoie tous les jours, je ne leur en parle pas! Le secret est bien gardé par exemple envers les filles de ma classe, à l’école. On ne se connait pas assez, et puis j’ai peur qu’elles me jugent. Qu’elles ne comprennent pas. Qu’elles trouvent cela trop futile … .

    Répondre
    • May

      Oh, les seules personnes qui me disent “oh, je suis allé sur ton blog” sont les personnes de ma promo … à tour de rôle (ou presque). Il y a aussi eu une personne de ma famille. Alors, moi aussi, j’ai un peu peur parfois (souvent) que l’on me juge mais cela fait partie du jeu après tout, non ?

      J’imagine qu’être accostée par une (gentille) lectrice, cela doit être à a fois chouette et un peu angoissant/intimidant de se rendre compte qu’on est bel et bien lu par des inconnus.

      T’embrasse fort demoiselle

      Répondre
  8. Tu as raison en disant qu’à chaque fois qu’on écrit un mot on a peur d’en dire trop ou dire ce qu’il ne faut pas…

    Moi, quand j’ai commencé mon blog personne ne le savait, sauf une amie, maintenant beaucoup de gens le savent, sauf des gens de mon milieu pro (la, j’ai encore un peu peur des jugements et aussi parce que j’ai changé de milieu pro). Mais c’est vrai que quand des amis me disent “ah, je suis allé sur ton blog et par rapport à ce que tu dis, bla bla bla…” (ça m’est arrivé encore samedi dernier lors d’un diner entre amis), je suis encore assez hésitante mais j’assume et je suis la conversation. Mais il faut dire que j’ai du arriver à la trentaine pour ne plus me cacher.

    Ma famille est au courant et ils sont contents car ils savent que c’est ce que j’aime, seulement ils sont “tristes” car ils ne peuvent pas comprendre le français, la langue c’est un choix aussi que j’ai du faire et je me pose des questions tous les jours à ce propos. Ma belle-famille sait aussi, eux, ils comprennent et il y a pas de souci !

    Donc, je suis sûre May, que dans quelques années tu vas bien assumer et tu auras même envie d’afficher bien grand ton blog :-)

    Répondre
    • May

      Voilà, je suis comme toi : hésitante mais j’assume et suis la conversation (sachant que c’est jamais moi qui est donné l’adresse !) si on m’en parle. En revanche, ce n’est pas moi qui commencerait à en parler.

      Et pour la famille, peut-être dans quelques années : on verra bien ! Je ne sais pas si je voudrais un jour l’afficher en grand. Mais si déjà, je n’essaye plus de le cacher, cela sera déjà pas si mal, non ? :)

      T’embrasse,
      May

      Répondre
  9. Mes meilleures amies, oui. Les autres, non. Mon frère sait que j’en ai un mais il ne connaît pas l’adresse. Et je crois que mes parents s’en doutent mais ils n’ont aucune envie de savoir ce que j’y écris. Parfois, j’aimerais bien écrire juste pour ceux qui ne me connaissent pas vraiment mais bon, je crois que le fait que les amies que je vois souvent le connaisse m’aide à être “vraie”…
    En tout cas je trouve que c’est une bonne question!
    Des bisous

    Répondre
    • May

      Oh, c’est marrant ce que tu dis : “je crois que le fait que les amies que je vois souvent le connaisse m’aide à être « vraie »…”.
      Pour moi, j’ai souvent l’impression que c’est l’inverse. En sachant que des personnes me lisent, je vais vouloir rester dans l’image qu’elles ont de moi (ou que je voudrais qu’elles aient de moi !) et me brider. Et peut-être mettre moins en avant certains aspects de ma personnalité (de fille un peu futile !).

      Enfin, la différence est que tu évoques tes “meilleures amis” et moi essentiellement des personnes de ma promo voire des recruteurs. On est toujours beaucoup plus “vrais” avec ces amis et c’est normal.

      Enfin pour le moment, j’essaye de passer outre. Sinon, je n’écrirais plus grand chose. :)

      Des bisous

      Répondre
  10. Moi mon Prince connait l’existence de mon blog, ma mère et quelques amies à moi. Cependant, ils ne le consultent pas. Ils ne sont pas dans cet univers et n’ont pas le réflexe. Après, quand je parle de mon Chéri, je lui dis, comme ça il peut voir ce que je raconte, mon univers. Il aime bien. Vu qu’il fait du street art, on est en train de monter le projet de lui en créer un, une sorte de book.
    Quant aux personnes, mes connaissances et le reste du monde, je n’aimerai pas qu’ils voient mon blog. Je le préfère intime.

    Répondre
    • May

      Moi aussi, mon chéri me lit : c’était mon unique, fidèle et seul lecteur pendant quelques mois ! Oh pour le book, c’est chouette. C’est toujours intéressant de créer ce genre de projet ensemble.

      Et pour le reste, je te comprends. C’est toujours si doux d’avoir un petit univers à soi et intime. Cela permet aussi de te protéger.

      Répondre
  11. elle est intéressante ta question. Car je constate que la pudeur domine. J’ai eu moi aussi cette peur d’etre mise à nue et j’ai mis pas moins de 5 ans avant de me décider à ouvrir mon propre blog. au final tous mes proches connaissent mon blog même s’ils n’y vont pas forcément règulièrement. et je crois qu’on se fait un monde de ce qu’ils pensent car ils n’y attachent pas tant d’importance (la preuve ce ne sont pas de très réguliers lecteurs) et voient cela avec, je crois, bienveillance.

    Répondre
    • May

      Oui, je crois que tu as tout à fait raison. On se fait un monde pour “pas grand chose”, parce que oui, je crois qu’effectivement notre entourage (si ce n’est les amoureux) nous lit rarement régulièrement en fin de compte.

      Quoi que bon, ce n’est pas parce qu’ils n’y vont pas souvent, qu’ils ne jugeront pas ! Bon, allez j’arrête de faire ma parano et je vais prendre ta sagesse et essayant de voir un peu de bienveillance dans tout ça ! :)

      Répondre
  12. Alors pour te répondre, mon sujet de mémoire c’est “La figura de la alcahueta en le Celestina”, y’a du boulot lol

    Répondre
  13. Depuis que j’écris, il n’y a que mon amoureux qui sache. Il connaît l’adresse mais respecte mon intimité et mon choix, il ne lit pas. Je lui en ai parlé parce que je me sentais mal de lui cacher quelque chose qui me tient à coeur.

    Ensuite, ma famille et mes amis, je ne pourrais pas. Déjà, avoir rencontré des gens qui me lisent, ça m’a censurée, un peu.
    J’ai besoin de ce jardin “secret”, de mon espace. Je ne me sentirais pas en sécurité si je pouvais être “googlée”.

    Des pensées !

    Répondre
    • May

      Oh, c’est chouette ça cette confiance avec ton amoureux : lui donner l’adresse en sachant qu’il ne viendra pas puisque tu ne veux pas.

      Et puis, pour le reste, je te comprends et c’est aussi pour ça que je me censure et que je fais souvent attention à ce que je dis, de ne pas trop en dire. J’ai trop peur de le regretter par la suite.

      Des bisous, doux.

      Répondre
      • tu sais, au fond je crois que c’était un mini test, de voir s’il allait respecter. Et il a passé le test haut la main, même si des fois il m’avoue être tenté, si j’ai l’air triste, s’il est inquiet.

        et je vérifie aussi les adresses ip qui me lisent, de temps en temps, et je me sens en sécurité du coup !

        le temps des partiels, tes mots et tes photos m’ont manqués !

        Répondre
  14. Quelques personnes le connaissent. Mon homme, ma soeur, quelques amis proches… Pour les autres je reste secrète.
    (Le pire moment reste la fois où ma mère m’a dit quelque chose du genre “Ah oui, je l’ai vu sur ton blog !”. Je crois que j’ai été quelques semaines sans rien écrire.)

    Dans tout ça je m’auto-censure énormément.
    Parfois j’aurais préféré rester une simple anonyme… Je fais avec cette inquiétude d’être découverte, je reste discrète, je me dévoile un peu mais pas trop…
    Il arrive que ça soit un peu difficile de jongler avec les envies qu’a mon coeur de se déverser. Les (anciens) blogs étaient ma catharsis. Il m’arrive de les regretter et d’avoir envie d’avoir à nouveau mon jardin secret…. mais j’aurais trop peur d’être pistée et découverte.

    Alors j’ai appris à mon coeur à serrer les dents. ;)

    Bisous mamz’elle :)

    Répondre
    • May

      Oh, ta mère est très fine ! Enfin, je dis ça mais la même chose m’est arrivée avec ma tante, qui a fait passer le mot, je crois à toute la famille.

      Et comme toi, du coup, je me censure. Puis, j’ai eu aussi l’imbécilité de parloter de mon Master à tout va sur mon blog et forcement mon Master a un nom unique et on est 15 par promo : donc du coup pour me trouver, c’est plutôt fastoche ! Je regrette aussi de ne pas pouvoir tout dire.

      Alors, j’essaye de garder urtout les bons moments et de garder les mauvais pour moi, ce qui était quand même le but de se blog à l’origine ! :)

      Répondre
  15. Coucou, je découvre ton blog après ton passage sur l’un des miens, et je dois dire que j’adore !

    Et ces petits nuages partout, c’est super !

    Répondre
    • May

      Oh merci !
      Et moi aussi, j’ai beaucoup aimé ton blog (ô que c’est beau ces déclarations ! ) D’ailleurs, je voulais relayer le mot sur la maison d’édition Paumes pour le Japon que j’ai lu sur ton blog. Je trouve l’idée super.

      A bientôt,
      May

      Répondre
  16. Il m’est arrivé de dire “je ne veux plus écrire ici car je sais que certaines personnes me lisent” et là on me répondait “mais un blog, c’est sur Internet, tout le monde peut te lire, c’est fait pour ça”. Et là, j’ai une seule phrase qui résume tout : je me fiche du jugement ou du regard de l’Inconnu, par contre j’ai bien plus peur (voir je refuse totalement) celui de la personne que je connais “en vrai”.
    Mes blogs (oui “mes” car j’en ai tenu plusieurs, encore aujourd’hui) ce sont MES endroits à moi, mes défouloirs, mes endroits “secrets”, mes coins de sûreté. A chaque fois que je les ai ouverts, c’était par amour de l’écriture tout d’abord, puis celui de raconter des histoires, partager des passions.
    J’en ai fermé un car ils ne me correspondaient plus, un autre a été supprimé à cause d’une mauvaise migration de la plateforme. Toutes les autres fois, quand j’ai changé d’adresse, c’est parce que j’ai “dû” changer car mon blog était lu par des gens “indésirables” (des ex, le petit frère…). Je fais partie de celles qui le gardent pour soi. Mon copain actuel (et les anciens) n’ont jamais été au courant. Mes amies un peu plus. Ma famille, au grand jamais !
    Encore aujourd’hui, je ne sais plus quoi faire de mon blog privé (pas celui sur les USA, l’autre)… mais vraiment…. En effet, via les commentaires je prends conscience de qui à l’adresse dans ses favoris, et parfois je me dis “et merde….”, “mais pourquoi je lui ai donné l’adresse à elle ?”, parce que je me dévoile, oui, mais je ne veux pas me dévoiler à tout le monde. Je suis le genre de personne qui raconte bcp de bêtises, qui rigole beaucoup, qui adore les anecdotes. Mais pour ce qui touche à l’intime, à ce que je ressens profondément, je garde, j’emprisonne, je tais. Et le blog est le lieu où j’aime parler (parce qu’un carnet en papier, les gens tombent dessus ; un document Word aussi, alors qu’un blog, tu fais attention où tu le visites, tu effaces un historique, deux trois cookies, et hop ça disparait, ça reste secret).

    Bref.
    Non on ne peut pas retrouver mon blog en tapant mon nom et prénom sur Google, et ce ne sera jamais le cas.
    Oui, mon blog m’a permis des rencontres merveilleuses et je pense que c’est ce que ça m’aura le plus apporté.
    J’en limite énormément l’accès aux gens que je cotoie “en vrai”, disons aux gens que je n’ai pas connus par ce biais là (c’est compliqué à expliquer mais je pense que tu comprends).

    Oh putain, j’ai fait un pavé je crois, j’ai un peu tout mélangé, désolée. J’espère que j’aurais pas été trop trop fouillie et que mon idée principale en ressortira…
    Bisous ma jolie May.

    Répondre
    • May

      Héhé, oui, j’ai bien compris ton pavé ! :)

      Ta phrase qui résume tout, je crois qu’on la ressent toutes au regard de tous les commentaires. On a cette envie de se dévoiler tant que les personnes restent assez éloignées de nous, c’est rassurant. Leur regard fait toujours moins mal que le regard des personnes que l’on aime s’il devient méchant/choqué (puis bon, une inconnue qui vient sur notre blog, nous lit et commente, c’est rarement pour dire des choses méchantes !).

      Ton blog privé est mon “préféré” de tes deux blogs. Je te trouve plus entière, plus vraie dessus. C’est peut-être qu’une impression parce que je sais justement qu’il est privé. Enfin, tu me diras, c’est aussi différent. On ne peut pas vraiment comparer (non, je ne me contredis pas !)

      T’embrasse,

      Répondre
    • May

      Je te pardonne. J’ai reçu une merveilleuse carte, alors je pardonne tout. Hihi. :)

      Répondre
  17. ça marche pas quand je clique sur répondre donc je réponds dans un nouveau commentaire \o/ youhou ! :D

    Mes deux blogs sont moi, mais une partie seulement. En fait ils sont très complémentaires, ils portent aussi sur deux choses très différentes. Le USA c’est vraiment sur le voyage en lui-même, plutôt le regard de la touriste, peu de choses sur moi proprement dit, ce qui fait que je comprends quand tu dis que tu me trouves plus “entière” dans l’autre. Même si j’y raconte une infime partie de ma vie, il est bien plus subjectif et personnel (ce qui explique pourquoi celui-ci est tu, alors que pour donutsetcie j’ai donné l’adresse à tout le monde).
    En fait je pense que dès le moment où on ouvre un blog, on a déjà plus ou moins fait le choix du “je le donne à tout le monde ou pas ?”, car on ne choisira sans doute pas la même “ligne éditoriale” selon les personnes qui peuvent nous lire (par exemple j’écris rarement quand je vais mal car je n’aime pas que mes amies soient en mode “ça va aller !” “courage” “je pense à toi” etc. ça doit être mon côté fière-et-je-peux-tout-résoudre-toute-seule ahah)

    Je sens que je pourrais parler de ça pendant des heures, ça craint ! xD

    Et encore de rien pour la carte, j’avais trop hâte que tu la reçoives hihihihihi

    Répondre
    • May

      Ah moi aussi, je pourrais en parler pendant des heures. C’est que cela nous tient à coeur quand même, et que cela n’est pas “rien”. Enfin, j’ai un blog depuis le lycée et je ne me verrais plus sans maintenant: les échanges, les rencontres, l’écriture, c’est si agréable.
      Puis cela m’a aussi permis je pense de grandir et d’évoluer. Et si au début Anthony était le seul à avoir l’adresse, sa “perte d’anonymat” s’est faite en douceur.

      Il faudra que tu me donnes ton adresse : parce que bon, c’est quand même mieux de répondre par une vraie carte.

      Je t’embrasse et te souhaite un bon week-end
      May

      Répondre
  18. En tout cas, j’adore toujours traîner par ici. Le design est si joli, si doux, si personnel qu’on a toujours envie de revenir !

    Je crois que certains amis ont l’adresse de mon blog. Je ne sais même pas. En tapant mon Nom-Prénom, on ne retrouve pas mon blog.
    De toute manière, je n’écris rien de “secret” dedans.

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup mademoiselle.

      Oh, tu “crois” juste. Tu n’es pas curieuse : je voudrais “savoir” à te place. Héhé !

      Pour moi, on peut me trouver même en tapant juste May. C’est un peu trop facile !

      Te souhaite un bon week-end.

      Répondre
  19. Bah j’ai eu du mal à m’imaginer avec aussi au début! (les collants blancs)
    Et puis bon, à force de tester, j’espère avoir trouvé des tenues cools avec :)

    Répondre
    • May

      Bon, faut que j’en essaye. Ca fait super chouette pour le printemps, je trouve. Tu les achètes où ? J’en avais vu sur des blogs l’année dernière plumetis et blanc d’H&M mais j’en ai jamais trouvé en boutique … :(

      Répondre
  20. Mes parents, quelques connaissances et mon amoureux connaissent l’existence de mon blog mais n’ont pas le lien (s’ils me le demandaient, je ne refuserai pas). Par contre, ma famille est tombée dessus et même si je n’ai pas songé à le fermer, ça m’a bien énervée (non pas que je crache sur eux mais comme nous n’avons aucune affinité, qu’ils suivent mon actu, ça me gêne fortement)

    Répondre
    • May

      Oh ton amoureux n’est pas curieux ? Ou plutôt, il respecte ton jardin secret ! C’est bien, bien.
      Et tu sais, comment ta famille est tombée dessus ? C’est sûr que cela n’est pas forcement agréable de savoir que des personnes qu’on n’apprécie pas forcement lisent nos petites pensées. Ce sont les risques du blog !

      Bon week-end,

      Répondre
  21. Tous mes proches le connaissent, les amis de la fac aussi.
    Ca ne me dérange pas ni me fais rougit, c’est plus de l’étonnement qu’ils y aillent ^^

    Répondre
    • May

      Oh, tu es celle qui a le rapport le plus sain avec son blog à lire tous les commentaires. J’aimerais arriver à prendre autant de recul que toi.

      C’est toi qui leur a donné l’adresse ?

      Bonne soirée !
      May

      Répondre
  22. Ma famille, mes amis et l’amoureux sont au courant pour mon blog oui. La plupart sont fans, le visite régulièrement, j’ai des commentaires positifs en retour, donc c’est cool :)
    Il y a malheureusement juste quelques personnes qui ne “m’aiment pas” qui disent que je raconte ma vie sur le net.
    Mais bon, ça me plait c’est tout ce qui compte :)

    Répondre
    • May

      Oh, c’est super chouette ça. Je n’ai pas vraiment de retour moi, puisque je fuis assez souvent la discussion lorsqu’on m’en parle ou je le tourne en dérision.

      Et pour les personnes qui n’aiment pas, ce sont des personnes que tu n’appréciais pas déjà à la base j’imagine, non ?

      A bientôt !

      Répondre
  23. Ahlala je te comprends ! Moi aussi je deviens rouge écarlate dès que l’on me parle de mon blog. Je n’aborde jamais le sujet. J’ai trop peur, peur que l’on me limite seulement à cette image qui peut se dégager de fille un peu futile, qui parle de cosmétiques ou qui s’extasie sur des petites choses… Bref !
    Ce n’est pas facile lorsqu’on est découvert, on a tendance à s’auto censurer… J’espère que tu garderas ce ton qui t’est propre, léger et doux :)

    Répondre
    • May

      Et toi aussi des gens sont tombés dessus “par hasard” ? :)

      Oui, je garderai ce ton-là, c’est sûr puisque cela fait plus ou moins un an que je suis “découverte” si on peut dire. En revanche, je fais plus attention à ce que je dis.

      T’embrasse,
      May

      Répondre
  24. Mes meilleures amies savent que j’écris, point. C’est mon petit secret, le seul peut-être donc je le conserve précieusement. Je découvre ton univers avec grand plaisir, ne change rien !!

    Répondre
    • May

      Oh merci beaucoup !
      Et avoir un petit jardin secret à soi, cela fait du bien parfois.

      Répondre
  25. Ouh non! Une amie seulement a accès au mien, mais les jugements des gens autour de moi, le fait de devoir surveiller ce que j’écris… fait que mon blog ne serait plus le mien. Alors même si sur le nouveau j’évite de trop m’étaler sur ma vie très intime, il reste mon endroit… Bisous! Et félicitation!!

    Répondre
    • May

      Une seule amie ? Et ton chéri n’est pas au courant ? Quoi que je ne sais s’il parle assez bien français pour comprendre ce que tu écris. :)

      Dans tous les cas, cela fait du bien d’avoir un petit lieu secret et intime, caché des regards. Cela me manque parfois et je ne peux que comprendre que tu fasses attention à le garder secret.

      Répondre
  26. Très joli blog, qui donne envie de rêver ^^
    Pour répondre à ta question, tout le monde autour de moi connaît mon blog, je les mets tous à contribution pour être sûre d’être lue. Du coup, mes amis sont mes premiers fans :)

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup !

      Et pour le reste, tu es bien courageuse. Alors alors, c’est juste moi qui ne suis pas trop normale à vouloir le garder un petit peu secret.

      A bientôt !

      Répondre
  27. Personne n’est au courant mis à part mon amoureux! Surtout parce que c’est mon jardin le plus secret, peut-être pour le regard des autres. J’ai souvent peur qu’on découvre ma “double vie” mais je n’y pense pas tous les jours. J’ai besoin de me sentir libre à écrire ce que je veux, sans jugement. Et moi aussi j’ai rencontré des gens super! merci pour ton passage chez moi ;-) bizzz ps: ton blog est super! je continue la visite!

    Répondre
    • May

      Ah, je te comprends ! J’ai commencé mon blog exactement comme toi, en ne donnant l’adresse qu’à mon amoureux.

      Et puis bon, au fil du temps, le cercle des personnes qui ont eu l’adresse s’est agrandi (sans pourtant que je donne l’adresse).

      A bientôt,
      May

      Répondre
  28. Par contre, et je voudrais rajouter ceci: je ne publie aucune photo de moi, mes coordonnées et mon identité ne sont pas dévoilées, si ce n’est le minimum. disons que je me cache peut-être mais ce n’est pas plus mal! Et je ne parle pas bcp de ma vie privée ;) voilà! vaste sujet et qui est très intéressant!

    Répondre
    • May

      Ah, c’est ça mon petit “tord”. Si je n’ai pas mis mon nom dessus, mais j’ai glissé des indices/détails de ma vie que Google a englouti très très vite (genre le nom de mon master par exemple…).

      Et oui, c’est un sujet intéressant et riche aussi je trouve la relation que l’on peut entretenir avec un blog.

      Répondre
  29. je découvre ton blog à l’instant !
    mazette tu en as des com’ tu es ‘célèbre’ ;)
    il est bien conçu et très lisible et agréable à l’oeil en tout cas ;)
    Tout est harmonieux, ‘glisser un petit mot’ avec le nuage, tout ‘coule de source’ c’est un réel plaisir de découvrir ton blog !
    Depuis ce matin cela fait ma deuxième curiosité de réussie :)
    Pour en revenir à ta question, j’ai des amies qui savent que j’ai un blog mais elles ne viennent pas le lire, mais je lis certains articles à une amie pour qu’elle oublie ses soucis et rigole à sa lecture ;)
    Et sinon depuis peu je l’ai ouvert à un groupe amical avec qui je suis (j’organise des sorties et ça marche bien :)
    et sinon jai mes amitiés rencontrées sur un autre blog ou j’étais avant qui a fermé brutalement nous laissant désemparés :(
    et d’autres que je me suis faite par cet intermediaire du blog ou je suis ..
    et mes liens de découvertes de nouvelles rencontres ..
    quant à la famille : nenni c’est mon jardin secret et je tiens à qu’il reste ainsi !..
    Bonne journée à toi et au plaisir !

    Répondre
    • May

      Alors tout d’abord merci beaucoup !

      Oh ça, c’est toujours bien les rencontres grâce à un blog. Je n’ai franchi le pas que trop rarement à cause de ma grande timidité (une fois en fait !). Il faudrait que je le refasse, que j’ose.

      Et tu n’as jamais envie de parler de ces nouvelles rencontres à tes amis ou à ta famille ?

      A bientôt !

      Répondre
  30. tout comme laeti je ne parle pas de ma vie privée sauf pour defendre des causes qui me tiennent à coeur et qu’il est important de faire connaitre au grand public ..pour toucher le maximum de personnes ..
    mais comme là ou je suis c’est uniquement en mode public cela restreint de parler de ce que j’aimerais parfois évoquer ..dommage mais déja on est beaucoup exposé quand on a un blog donc autant limiter les ‘expositions’ ..
    et pas de photo de ma bobine ..ni bien sur de mes proches ..
    je tiens au respect de la vie privée ..
    et pis je me dis que ceux qui veulent me connaitre dans la vraie vie en complèment de celle du virtuel ..bah ils me rencontrent ;)
    le virtuel cela permet aussi de faire de belles rencontres dans le réel :)
    bizzz

    Répondre
    • May

      Et cela ne te frustre pas de ne pas pouvoir parler de tout ? Je sais que je me sens parfois un peu frustrer de ne pas pouvoir tout dire, tout écrire (comme à l’époque à j’étais vraiment une anonyme).

      Puis, pour le reste, tu as raison. Le virtuel peut (doit?) être une passerelle vers le réel et se préserver/ne pas tout dire est toujours rassurant malgré tout.

      Répondre
  31. Quand j’ai commencé à écrire sur la toile et à entrer dans le monde virtuel des blogs, il était hors de question pour ma part, que quiconque me connaissant IRL, ait connaissance de ce que je pouvais y faire. C’était alors à ce moment là, bien trop personnel; cela ne regardait que moi !
    Puis, on finit par évoluer, grandir et au jour d’aujourd’hui, que ce soit Lui ou Eux; bon nombre de ma famille et de mes amis ont connaissance de mon site, pour la simple et bonne raison, qu’il n’est plus aussi personnel qu’à ses débuts.
    De plus ayant développé un amour pour l’écriture et la photographie, leur avis m’est précieux et cher; alors c’est le moyen d’avoir un bel échange via ce virtuel, en plus de ce qu’ils pourraient m’y dire en dehors !
    Cela dit, je peux tout a fait concevoir qu’on veuille garder ce petit quelque chose pour soi même et ceux qui entourent ce petit monde et ne nous connaissent qu’à travers ce qu’on veut bien en dire.

    En tout cas, très bon article et bonne question :)

    Au plaisir :)

    Répondre
    • May

      Je crois avoir vécu plus ou moins la même évolution que toi. Il devient avec le temps de moins en moins secret et aussi de moins en moins intime.

      C’est toujours intéressant de voir le rapport que d’autres blogueuses entretienne avec leur blog et leurs connaissances. Cela me permet de relativiser et de voir qu’on a toutes finalement une relation assez identique avec notre blog.

      A bientôt,
      May

      Répondre
  32. Pour ma part, mon Amoureux connait évidemment mon blog. Mes amis connaissent l’existence de mon blog mais la grande majorité d’entre eux ne sont pas du tout branché blog. Par contre, je ne parle pas de mon blog à mes collègues. Je crois que si je n’en parle pas c’est parce qu’il y a des articles/photos mode et j’ai peur que ça soit mal perçu… Je travaille dans le Web, dans le secteur du Luxe en ce moment. Je ne joue pas du tout la même cours alors je préfère ne rien dévoiler !

    Répondre
    • May

      Ah tu as bien raison de garder ton petit jardin secret pour tes collègues. Tu n’as jamais eu peur que ces derniers tombent “par hasard” sur ton blog ?

      Répondre
  33. Julie

    Coucou Maylis,

    Je lis ton billet, et mon sentiment est contrasté.
    D’une part, il y a le fait d’être l’une de ces camarades de promo qui a lancé le “ah, oui, j’ai vu ton blog” et qui se dit : “mince, ça l’a mis mal à l’aise”, et d’autre part, je suis très contente de voir que tu n’en tiens pas compte et que tu vas continuer!
    Tu as su créer tout un monde par le biais de ton blog et, en tant que visiteuse occasionnelle, je peux te dire qu’on s’y sent bien, comme dans une petite bulle.
    Tu sais que nous n’avons pas le même caractère, que je suis brouillonne et que mon langage se révèle bien souvent moins châtié… Et pourtant, je me sens au chaud sur ton blog !
    JE vais lancer mon nouveau blog sous peu, maintenant que j’en ai le temps, et ton billet me fait bien réfléchir. J’ai envie de parler de choses très personnelles mais pas envie que mes proches ou mes camarades de promo puissent les lire…
    Serai-je capable d’assumer comme toi ?
    A voir…
    Continue en tout cas!!
    Bises

    Répondre
    • May

      Hello Julie !

      Merci beaucoup pour ton message. C’est tout gentil (et rassurant aussi).

      Et pour ton blog perso, je ne peux que te comprendre. Après, si tu décides qu’il ne sera que perso et que tu te poses des limites claires dès le départ : il n’y aura pas trop de risques de découverte je pense, non ? Du genre: ne pas dire ton nom, ta ville, tes études, ne pas mettre de photo, mettre que les initiales du prénom de tes amis, etc. . Oui bon, cela te restreint assez vite après du coup.
      Tu peux aussi mettre des étoiles pour que Google ne te trouve pas comme “Poit*rs” (enfin, je pense que ça marche, je ne l’ai jamais testé mais l’ai vu sur plusieurs blogs).

      Le problème, pour moi, est que les limites étaient/sont floues (je ne veux pas parler de mon blog mais s’il peut me servir un jour pour me décrire/pour un travail, je ne suis pas contre, je n’aime pas trop qu’on (m’)en parle mais j’ai fini par le mettre sur mon site “plus pro”… vive les contradictions !). Du coup, c’est normal que je me retrouve dans cette situation et à me censurer un petit peu.

      C’est d’ailleurs assez troublant/étrange sur Twitter où je suis dans un mélange de “je parle de choses futiles” à l’image du blog et de thèmes plus “pro.” liés plus au Master.
      A chaque fois que je tweette, je sais que j’ennuie la moitié des personnes qui me lisent. ^^

      Bref, c’est toujours mieux d’y réfléchir avant qu’une fois que le blog est là, c’est sûr. Et comme ça, tu n’auras rien à assumer que tu n’auras pas voulu en plus !

      Te souhaite une bonne soirée ! Merci merci encore.

      May

      Répondre
    • May

      Ah, c’est marrant. Comme quoi, le monde de la blogo est vraiment petit. Puis, c’est toujours appréciable de voir qu’un de nos articles peut amener à réfléchir voir à écrire un autre article. C’est chouette.

      A très bientôt !

      Répondre
  34. En ce qui me concerne, oui mon entourage et mes proches sont au courant de l’existence de mon blog :) En réalité, le but de ce blog était à la base professionnel et petit à petit il est devenu plus personnel ! J’y ai pris goût et je ne le regrette pas du tout

    Répondre
    • May

      Oh, c’est bien ça ! Et les personnes qui y allaient pour le coté “pro” percevoient bien ce coté plus personnel ? :)

      Enfin si tu ne le regrettes pas dans tous les cas, c’est l’essentiel et de loin !

      Répondre
  35. Déjà je tiens à te féliciter, tu as un magnifique blog, non mais vraiment !

    Je suis épatée et emerveillée à la fois !

    Sinon pour répondre à ta question, oui tous mes amis, copains, famille, proche, collègues le savent tous et me soutiennent à fond :)

    Belle journée,
    M.

    Ps : Merci pour ton agrèable commentaire, au plaisir de te lire.
    En tout cas, je t’ajoute tout de suite à ma blogroll qui se prénomme FLASH parce que j’ai eu un gros coup de coeur !

    Répondre
    • May

      Hello Margaux !

      Merci, merci, merci beaucoup. C’est très gentil et touchant de lire ce genre de commentaire.

      Et puis pour le reste, je te trouve courageuse. C’est peut-être un peu bête d’employer le terme de “courage”, mais bon, mais bon. J’ai encore du mal moi à l’assumer complètement. Alors, j’envie les personnes qui y arrivent et qui trouvent ça normal.

      A très bientôt, ici, sur ton blog, ou ailleurs !
      May

      Répondre
  36. J’ai des gens que je connais oui, qui lisent mon blog et ça ne me gène pas plus que ça. J’ai eu des apprenti de ma mère qui est coiffeuse, qui disait que mon blog était super, alors que ma mère ne le lisais même pas…
    Je trouve ça intéressant, même si parfois on s’y attend pas et que ça peut être gênant.

    Répondre
    • May

      Oh, c’est mignon l’histoire des apprentis de ta mère. Le mot “intéressant” est assez juste, je crois. On y apprend beaucoup, même si comme tu le dis à nouveau, parfois cela peut-être un peu gênant.

      Répondre
  37. C est la raison pour laquelle je ne blogue plus “en public” et pourtant cela me manque. Mais je ne sais pas j’y arrive plus
    En tout cas contente d avoir découvert ton blog
    Bravo

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)