Instantané d’Egypte

Egypte Steam ship sudan


On dirait l’été.

On dirait la chaleur. La chaleur qui colle à la peau et la colore jour après jour. Qui la marque. On dirait l’histoire, l’histoire écrite, gravée à même la pierre. L’histoire qui raconte le berceau de notre humanité. On dirait des temples des colonnes des chapelles. On dirait le désert, on dirait des palmeraies. On dirait Louxor Esna Edfou Kom Ombo Assouan. On dirait Isis, on dirait Osiris.

Au loin, le Nil et puis du vert tout autour. Du bleu au dessus. Un peu plus loin encore, on aperçoit une cabane de pêcheur. On entend le rire des enfants.

On dirait un bateau d’un autre siècle. Il est silencieux. C’est un bateau à vapeur. Parfois, à la nuit tombée, on raconte que l’on y croise Hercule Poirot. A l’intérieur, on dirait le bonheur. L’élégance et le temps retrouvé. Sur le pont supérieur, on dirait un groupe d’amis. Les garçons portent des pantalons en lin, les filles sont en robe. Certaines ont des chapeaux de paille, d’autres un châle sur les épaules. On entend le Nil, on entend le bonheur.

Dans leur main, on dirait de la citronnade. Peut-être du vin. Ils ont le temps. Ils prennent le temps. Ils rient. Ils discutent. Ils s’émerveillent à la vue des paysages. Ils disent c’est beau. Ils ajoutent on dirait un tableau d’été. 

Déjà, le soleil se couche. Le ciel est bleu orange jaune rose. Le parquet s’ensoleille. Le temps est suspendu.

On dirait l’Egypte, on dirait le Steam Ship Sudan.

 

 

egypte-steam-ship-sudan-9egypte-steam-ship-sudan-25 Egypte Steam ship sudanegypte-steam-shit-sudan-22egypte-steam-shit-sudan-29

Merci, merci Voyageurs du monde pour cette parenthèse.

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Tes mots sont toujours aussi doux et beaux… et tes photos, tellement belles ! Merci de partager cet instantané qui fait rêver et voyager, May ♡

    Répondre
    • Oh merci merci merci ! Le texte est un peu différent des textes que j’écris généralement. J’avais peur qu’on me dit “mais mais ?!”.
      Alors, cela me rassure et me fait tout plaisir. <3

      Répondre
    • Oui, cela n’a pas que l’air, cela l’est.
      C’était un voyage complètement dingue. Je crois que mes rêves/images sur l’Egypte étaient déjà assez hauts, finalement, c’était encore mieux que tout ce que j’avais pu imaginer.

      Répondre
  2. On dirait qu’on y est. On y a été. <3 C'est doux, chaud et si vrai. C'était si fou, si beau. Merci pour ces jolis mots qui oui, mettent du baume au coeur et prolonge la magie de ce voyage !

    Répondre
    • <3 <3 <3
      Tu es un petit coeur. Plus le lieu, le moment, me semble parfait ; plus je trouve que trouver les mots justes est compliqué. Ton petit mot est tout rassurant et fait chaud au coeur.

      Répondre
  3. On dirait en effet le temps suspendu, comme un rêve que l’on suit, les yeux à moitié ouverts. C’est beau, doux, romantique May. Un voyage mythique.
    Profitez en au maximum. C’est unique!

    Répondre
    • Merci beaucoup Marie.
      On est rentrés. On a plein d’étoiles dans les yeux pour les semaines à venir encore. :-)

      Répondre
  4. Blandine

    C’est extrêmement bien écrit. Tu nous fais voyager dans l’histoire de l’Egypte avec tes jolis mots qui sont uniques. Il n’y a que toi May qui sait nous faire voyager y compris à travers le temps mais à notre époque ❤️ Merci pour ce joli voyage à très bientôt au plaisir de te lire encore et encore

    Répondre
  5. Coucou May !

    Je ne sais plus trop comment j’ai connu ton blog, je dois avouer que je suis une très mauvaise blogueuse, je tiens le mien mais je lis très peu ceux des autres (c’est mal, je sais). Et puis j’ai fait une pause de presque un an, alors j’ai un peu perdu le fil. Je ne sais plus si c’était toi qui était passée me laisser un mot ou si on s’était croisées sur Instagram, quoi qu’il en soit je tenais à te dire que je passais régulièrement sur ton blog et que j’étais très admirative de tes photos, de l’enthousiasme et de la bonne humeur que tu mets dans chacun de tes projets et que tu partages ici avec nous.

    Je ne sais pas pourquoi je t’écris ce commentaire (moi qui ne commente jamais – mauvaise blogueuse j’ai dit), mais ça fait une heure en fait que je traîne sur ton blog, que je relis tes vieux posts et tout et tout, alors je me suis dit que j’allais écrire parce que c’était important de dire les jolies choses quand on les pense !

    Alors voilà, c’est dit !

    Je passe souvent sur ton Instagram aussi (ça m’énerve quand je suis à Paris, qu’il pleut et que tu nous nargues avec l’Egypte, mais ça donne envie de partir et de mettre des sous de côté pour voyager et essayer de prendre d’aussi jolies photos).

    Encore merci et passe une bonne journée !

    Je t’embrasse,
    Céline.

    Répondre
    • Céline,

      Ton mot me touche beaucoup beaucoup beaucoup. Je crois que tu as bien fait de prendre le temps de venir me l’écrire (parce que vu mon immense sourire tu ne peux qu’avoir bien fait non ?).
      Cela me rappelle que je laisse peu de commentaires (pourtant je lis des blogs !). Il faudrait que je prenne ce temps-là. Cela fait tellement chaud au coeur. Merci merci merci.

      Je t’embrasse bien fort ♥
      May

      Répondre
    • Oui, c’était dingue. J’avais l’impression d’être dans un rêve, ou un film au décors parfait. C’était tellement fou.

      Répondre
  6. On dirait que tu viens de me mettre la larme à l’oeil… C’est beau ce que tu as écrit, je m’y vois, je m’y revois ♡ Merci pour ce bel article, il me manque ce bateau, vous me manquez…

    Répondre
    • Mais, mais, mais. <3
      J'ai tellement hâte que l'on reparte ensemble (oui, j'emploie le futur parce que je suis sûre que cela se fera ♥)

      Répondre
    • Oh merci Laura pour ton mot. Cela fait boum boum. J’avais peur que mes mots paraissent un peu perchés pour le coup. :)

      Répondre
    • Bon, on repart, on repart, on repart ? :-)
      (je veux bien un bateau en Norvège s’il faut vraiment changer de destination)

      Répondre
    • C’était ça : un rêve éveillé.
      Il va falloir être à la hauteur pour raconter tout ça maintenant (non, non, non, je ne me met pas DU TOUT la pression)

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)