Oh, les beaux jours !

nuage-vue-hublot-1

 


Ces instants un peu à part, qui restent au creux de soi. En soi.

L’instant précieux, où au dessus des nuages, le soleil s’endort. Tout doucement. Le ciel prend alors des allures de conte de fée. Lumière douce et réconfortante, je voudrais étirer ce moment-là. Dire, aussi, à toutes les personnes à l’intérieur de l’avion de lever les yeux et de regarder par le hublot. Rester silencieuse et ouvrir grand les yeux. Partager ce moment, avec ce petit garçon de six ans, juste devant moi. Complices, se sourire.

Le premier regard de mon amoureux après quelques semaines sans se voir. Les premiers mots échangés et la complicité qui revient si vite. Se lover dans ses bras, enfouir le nez dans son cou et respirer son odeur. Et, comme à chaque retrouvailles, le cœur qui bat un peu plus fort. La première paire de chaussure de grande achetée un samedi après-midi à Paris. Perchée, les premiers pas hésitants sur la moquette rouge à l’intérieur de la boutique et le sourire géant sur les lèvres. Ressortir, la tête haute, avec un petit paquet et une confiance étirée de douze centimètres.

 

compagnie-francaise-toulouse-1compagnie-francaise-toulouse-1-2compagnie-francaise-toulouse-2


Recevoir un jeudi matin deux lettres inattendues. Un livre aux mots parfaits et des billets d’avion pour le soleil début avril. Serrer fort sa chance et s’envoler déjà une première fois. Écouter Piece of my heart en boucle et ressentir, à chaque fois, une énergie incroyable. Un dimanche matin, au réveil, décider d’aller déjeuner au soleil. Savourer. Nos échanges, le jus d’orange pressé, le printemps. Doux cocktail. L’après-midi, prendre la route et retrouver une amie à quelques heures de Toulouse. Découvrir son nid et son quotidien dans cette nouvelle ville. Mars, les nouveaux projets, ceux qui finissent aussi et dont on est un peu fière. Idea traduction, Artilingua et The free me project. Et puis, les premières rencontres et l’enthousiasme partagée. Créer, fabriquer, avancer. Et sourire, ne jamais oublier de sourire.

Parler espagnol, prendre de l’assurance. Au fil de la discussion, retrouver ses mots et son accent. Accepter, pour la première fois peut-être, des compliments. Les saisir et les garder près de soi pour les jours gris brouillons. Louer un minuscule appartement pour cet été en Espagne au bord de la mer. A l’idée, avoir un sourire immense sur les lèvres. Vos retours si doux sur cet article un peu plus difficile à écrire. Apprendre à s’aimer, à se sourire. Ne pas toujours trouver les mots justes pour vous répondre. Prendre le temps, ne pas se presser, et mesurer encore une fois sa chance.

 

jonquilles-bouquet-toulouse-1bureau-coworking-toulouse-1

 


 

Les promenades au soleil avec Holly, le petit parc, et toujours cette fierté de la voir marcher normalement après son opération en septembre. Les déjeuners chez Sandyan et les soirées aux Tapas Locas. Un soir, sur un coup de tête, aller au casino. Jouer à huit mains, gagner quelques euros, et rire beaucoup. Une nuit à refaire le monde. Au petit matin, observer le soleil qui se lève et se sentir tout à coup si vivante. Se dire, que la vie, c’est ça aussi. De la légèreté et des rêves à ne plus finir. Ce jour-là, s’endormir en se serrant un peu plus fort.

Le premier bouquet de jonquille de l’année glisser dans un vase. Et avec lui, la promesse des beaux jours. Aimer, plus que tout, cette luminosité retrouvée. L’attendre, chaque soir, comme un enfant attend de voir la mer pour la première fois. Un mercredi matin, quelques mots de ce blog sur Les maternelles. Rougir, et dire à sa maman, le soir, que je suis presque passée à la télévision.

Se glisser, dans un café parisien. Commander un café, sortir un moleskine, et écrire ces mots-là. Ces mots empreints de la poésie du quotidien. Apprivoiser les beaux jours. Oh, joli mois de mars.

 

succulentes-toulouse-soleil-1maison-monde-scandinave-1toits-parisien-tourisme-1


Et votre mois de mars, il ressemble à quoi : vous nous racontez ?

 

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Que de jolis mots, comme toujours, May. Un mois de mars pour toi qui sonne vraiment bien et qui fait résonner le mien un peu moins bien… Pourtant ce mois de mars est pour moi une nouvelle aventure qui commence, je débute mon blog! Je n’en reviens pas de pouvoir dire ça, je travaille dessus depuis si longtemps et j’ai tellement d’espoir à travers lui…
    Je retourne voir tes doux mots et tes jolies photos.
    Sylvaine

    Répondre
    • Merci Sylvaine, cela fait tout chaud au coeur !
      Oh, commencer un nouveau blog est tellement chouette. On a l’impression que tout est alors un peu possible. Je suis entrain de créer une petite rubrique “voyages” avec des petits guides sur les villes où j’ai pu vivre. C’est tout nouveau et cela me donne une énergie folle. :)
      Je file le découvrir du coup.
      A très vite !

      Répondre
      • Oui c’est aussi cette impression et cette énergie que j’ai en ce moment.
        J’espère que tu vas aimé ta toute petite visite (PTAK est tout tout neuf!)
        Ah super cette nouvelle rubrique, j’ai hâte. Quand je voyage je vais justement sur mes blogs chouchous voir s’il n’y a pas quelques bonnes adresses et tuyaux sur la ville ou le pays en question.
        Bise

        Répondre
        • Oui, ton blog est tout neuf tout beau et il sent encore la peinture fraiche. J’aime le coté créatif et coloré. C’est parfait !

          Je vais essayer de faire une rubrique plus pratique (qui n’apparaitra pas dans le flux des articles). J’ai souvent envie de parler d’un restaurant ou d’un bar sans en faire un article entier. Du coup, je me dis que c’est un compromis !

          A très vite !

          Répondre
  2. Encore un beau voyage qui s’annonce ? Chouette ! Mon mois de mars a été assez calme c’est-à-dire sans déplacements, mais j’ai pu tester ou retester de belles adresses à Lyon, et revoir des amies, c’était mes petits bonheurs !

    Répondre
    • Pas de grands grands grands voyages, non. Des petites escapades qui font du bien ! Je pars à Agadir la semaine prochaine pour le premier vol Toulouse – Agadir avec Easyjet, j’ai hâte !
      On va peut-être partir quelques jours pour mon anniversaire (Antho a une semaine de vacances) : Istanbul me dit drôlement (on aurait aimer NY, mais niveau sous, c’était un peu trop suicidaire).
      Cela fait du bien de parfois se poser aussi. Je ressens de plus en plus ce besoin-là.
      Des bisous Virginie jolie !

      Répondre
  3. Katia

    Cest toujours tellement de plaisir de venir dévorer tes petits mots,ces bouts de quotidien attrapės et si joliment conté.Ici mars à symbolisé le rythme enfin trouvé entre bebe,maison,boulot chéri et temps pour moi.Jai trouvé mon rythme de croisière,jai rattrape mon retard de series,jai lu beaucoup sur ma Kobo et jai profité immensément de ma princesse,de continuer à capturer tous ces moments du quotidien,avec la lumière toujours plus douce du printemps

    Répondre
    • Merci Katia ! J’imagine que c’est toujours un petit peu compliqué de trouver un nouveau rythme quand il est bousculé par une chose si minuscule et si mignonne. <3
      La lumière du printemps est le meilleur des anti-dépresseurs. On devrait vivre qu'au printemps (et hiverner le reste du temps, tiens).
      Je t'embrasse bien fort et je te souhaite un joli week-end !

      Répondre
  4. Nevermind

    Hey May. Tu ne peut t’imaginer comme je suis heureuse de simplement lire ces quelques phrases écrite par ta plume de talent !

    Les mots s’envolent
    Un nuage se crée
    Le vent, la pluie
    Et je vis.

    Ta façon d’écrire me surprendra toujours [dans le bon sens du terme, évidemment]. Et tes photos n’en démentissent pas pour le moins ! De mon côté, bonheur, bonheur.

    Mon premier grand voyage qui m’ouvre les yeux. Voilà 1 mois et 1 semaine que je suis à Berlin loin de ma petite campagne et je me rends compte combien j’aime ça. Voyage, découvrir, explorer. Ce voyage m’aura permis de m’ouvrir les yeux et d’éclairer mon avenir… Je sais au moins que je veux faire un nombre très important d’excursions. Et ne pas avoir une vie banale, aussi.

    Répondre
    • Oh, oh, oh. <3
      Je ne suis jamais allée à Berlin. Tu me donnes envie de faire mes valises et de m'y envoler, voilà. Il est chouette et doux ton mois de mars 2015. Je crois que tu t'en souviendras longtemps.

      Répondre
  5. Comme ils sont jolis ces mots ! J’aime beaucoup ta plume, elle a un côté cinématographique :) ! J’étais transportée lol

    Répondre
  6. Merci pour ces belles images et ce beau texte… à part qu’il ne faut pas trop me parler de zénitude en avion en ce moment… Bon week-end !

    Répondre
  7. Amande Yin

    Pourquoi attendre le mois de Mai lorsque Mars s’est déjà si joliment paré !

    Répondre
  8. il fait toujours aussi doux ici, quel plaisir de te lire à chaque fois, mars s’envole, laissons place à Avril, manger des chocolats et planter les premières fleurs sur le balcon. Les mois ont des saveurs tout autre depuis 6 mois, ils apportent leur lot de surprise, je les vis très intensément, passionnément …

    Répondre
  9. Oh May, ton bonheur est si doux, si communicatif… merci pour tes mots toujours justes et poétiques, pour tous ces petits plaisirs que tu partages avec nous. Merci de nous rappeler que la vie peut être simple, douce et belle. Merci d’être une source d’inspiration.
    En Mars, je me suis lancée dans des démarches pour tenter de me créer une jolie vie, à mon image. Des démarches pour tout changer : mon métier (qui m’énerve), mon mode de vie (qui me fatigue) et mon humeur (souvent trop sombre)… ça avance bien pour le moment et je suis tellement pleine de joie à l’idée que mes projets puissent voir le jour. C’est tellement bon de travailler à réaliser ses rêves ! Plein de bisous May <3

    Répondre
  10. un beau billet, je ne suis jamais déçue, tu écris tellement bien. Le mois de mars a rimé avec nouveauté: nouveau travail! Donc c’était un super mois :)

    Répondre
  11. et félicitations pour les sites que tu as créé , ils sont très jolis, surtout le premier j’adore :)

    Répondre
  12. J’ai adoré ton article, ces petits plaisirs, ces petits riens qui font tout. Cette attention que l’on porte aux petites choses est accentuée par l’arrivée des beaux jours :)

    Répondre
  13. C’est toujours un vrai bonheur de te lire, de découvrir tes jolies photos apaisantes et pleines de vie. Une bouffée d’air frais, un air de printemps qui cogne au carreau. Ce mois de mars fut pshysiquement éprouvant. Avril me tend les bras, je ne résiste pas à l’appele et goûte aux derniers rayons de mars, le sourire au coin des lèvres.
    Belle semaine à toi.

    Répondre
  14. Quel joli article, tout doux et poétique, comme souvent par ici :)
    (Mon mois de mars n’aura pas du tout été tout rose cette année, alors je préfère l’oublier et ne pas trop en parler, et plutôt attendre avril et le printemps)

    Répondre
    • Merci beaucoup jolie demoiselle !
      Oui, oui, Avril sera fabuleux, c’est sûr.
      Je t’embrasse bien fort !

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)