Un joli conte n°2 // e-mag

carte1


Parce que l’été qui s’étire,
Parce que cette légèreté, cet air de vacances qui glisse dans le quotiden,
Parce qu’on se sent tout à coup un peu ailleurs, un peu au soleil,
Parce que ce chignon, cette petite robe, ce sourire,
Parce que cette musique qui donne envie de partir loin,
Parce que c’est le moment des projets, des évasions et des rencontres.

On a voulu vous offrir un peu de poésie, un peu de rêve pour prolonger ces instants-là.
Si vous l’avez perdu, si certains jours les nuages prennent le dessus,
si vous avez parfois l’impression qu’il joue à cache-cache ;
levez les yeux. Arrêtez-vous et regardez à l’intérieur. Vers le Sud.

Oh, l’été est encore là.

 

Il est là et on espère de tout coeur qu’il vous plaira, vous ensoleillera, vous fera peut-être un peu sourire, vous émouvra, vous donnera envie créer, de positiver, de prendre un peu de temps pour vous ou pourquoi pas de partir à la découverte du bout du monde.

Avec Laetitia, on a voulu ce deuxième numéro comme une parenthèse, comme un morceau d’été à partager tous ensemble. Un pique-nique de fin de saison à savourer entre amis. Une jolie rencontre mêlée de rire, de souvenir et de partage. On le désirait inspirant, doux, simple. Sincère et participatif à l’image du premier numéro.

Je ne remercierai jamais assez toutes les personnes qui ont participé à ce numéro deux. Vous avez, toutes, été formidables : AmélieAudrey,  CoralieEdith, EmilieJustineLaurenLouise,  Séverine et Viginie. Merci. Merci pour votre patience, votre temps, votre enthousiasme. Merci de nous avoir fait confiance et d’avoir rendu ce numéro 2 possible. Vous êtes nos perles à nous.

On vous laisse le découvrir et on attend vos retours, vos remarques, vos avis. Ces sont les meilleurs, à nos yeux, pour progresser. Alors, n’hésitez pas à nous glisser des petits mots.

Pour le consulter, c’est par ici : http://unjoliconte.fr/ – et sa petite page Facebook est par là. Il y aura des exemplaires papiers à gagner un peu ici et là. Ne partez pas trop loin.

 

 

unjoliconten2


Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Comme dit sur Twitter, c’est super ce que vous avez réussi à faire. Ça a du être un boulot monstre!
    Avoir une version papier? Je ne serai pas contre pour pouvoir mieux apprécier la qualité de la mise en page et du graphisme!

    Répondre
    • May

      Merci Mélanie ! Cela prend du temps oui, oui, oui. Mais quand on voit le résultat final, on a tendance à tout oublier !
      On va faire pour le mieux pour les versions papiers. C’est un peu compliqué. C’est affreusement cher dès qu’on fait imprimer peu d’exemplaires. A réfléchir. Il y en aura à gagner dans tous les cas.

      Répondre
  2. Adèle

    Salut May (c’est bien ça?)!

    Ca fait plusieurs mois que je me promène sur ton blog, sans jamais avoir osé posté un seul minuscule commentaire. Pas mon truc. Mais là, la beauté du projet me tue. Votre magazine là, ce joli bout de balade, on dirait un rêve incarné. Trop beau pour être vrai! Alors, comme, moi aussi, j’adore écrire, j’aurais voulu savoir comment faire pour avoir moi aussi mon profil sur la page de “contributrices”.

    Ca y est je l’ai dit! Oups.

    Répondre
    • May

      Oui, c’est bien May ! Mille mercis ! Ton petit mot me met du baume au coeur. On choisit les contributrices au début de la création de chaque numéro en fonction de leur univers et du thème de l’emag. La seule contrainte est que l’on désire que toutes les contributrices soient des blogueuses. Ensuite, on envoie un mail, avec notre petite idée, en croisant fort fort fort les doigts pour que la personne à laquelle on a pensé nous réponde par un “oui”. Et quand on reçoit la réponse, c’est un peu la fête !

      Tu peux nous envoyer un petit mail à hello@unjoliconte.fr si tu veux en savoir plus !

      Bises et à très vite !
      May

      Répondre
  3. Mathiilde

    Moi je suis carrément pour la version papier, apprécier encore plus la qualité du travail, des images, et avoir sous le coude les DIY…
    En tout cas encore un merveilleux travail pour ce 2ème numéro !!!
    J’adore…

    Répondre
  4. Bravo pour cet énorme travail. Que c’est joli !
    Un gros coup de cœur pour les pages brésiliennes de ce numéro… mais ce n’est qu’un exemple. Je pourrais citer beaucoup d’autres pages et ce depuis l’édito, très doux, qui donne envie de prendre de le temps de faire une pause, tout simplement.

    Répondre
    • May

      Merci Nathalie. Tes commentaires me vont toujours droit au coeur. Tu sais trouver les mots qui touchent. Merci, merci.

      Répondre
    • May

      C’est chouette d’avoir son projet à soi, ce projet qui nous pousse à nous surpasser, à donner le meilleur de nous même, à réaliser nos rêves.

      Alors, oui, oui, tisses-toi ton projet à toi. C’est épuisant, stressant… et formidable par dessus tout !

      Répondre
  5. Du travail pour un résultat très sympa, très doux, une manière de prolonger encore un peu les jours d’été.
    Un grand bravo à toute l’équipe, pour la qualité de ce numéro 2 !

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup Sandrine ! Tous tes petits mots nous mettent du baume au coeur. C’est fou comme cela fait du bien de se savoir soutenues !

      Répondre
  6. Merci pour autant de douceur et de magie, ça fait du bien au quotidien. Je n’ai pas encore pris le temps de tout lire (et puis j’ai aussi le premier numéro qui m’avait échappé à découvrir). Un peu comme une façon de profiter un peu plus longtemps de cet univers un peu féérique, de garder encore quelques petites choses à découvrir. Et puis, surtout, je me disais que j’aimerais tellement avoir ce magazine en vrai entre mes doigts, parce que j’aime tellement plus lire sur un support papier que sur un support virtuel… Alors je me demandais si cela est possible ? Un très beau magazine en tout cas, plein de belles choses et de tendresses.

    Répondre
    • May

      Bonjour Amandine,

      Tout d’abord, un grand grand grand (énorme) merci pour ton commentaire et ton soutien.

      Oui, tu peux la commander en version papier. J’explique justement tout dans le dernier article du blog que j’ai écrit hier. Si tu as des questions, hésite surtout pas. Je suis là pour ça.

      A tout bientôt !

      Répondre
  7. Magnifique travail, j’adore, les photos, les recettes, tout …
    Je suis retournée voir le 1er numéro pour le plaisir.
    Merci beaucoup…

    Répondre
  8. bravo il est magnifique, j’adore et comme dit ailleurs je suis très fière d’y figurer également … Vivement le numéro 3 !

    Répondre
    • May

      Merci encore !

      Pour le numéro 3, on y travaille ! Shooting ce samedi, yiiiiiiiipi !

      Répondre
  9. Encore un bien joli conte… Bravo à toi et Laetitia, ainsi qu’à notre copine Argone que nous fait encore saliver avec sa belle recette!

    Répondre
    • May

      Merci pour ton petit mot.

      J’ai entendu parlé d’un anniversaire de blog et de petites douceurs pour gâtouiller tes lecteurs. Tu sais que si tu veux, on est bien sûr là avec la version imprimée. Ce n’est pas grand chose, mais si cela te dit. On est là et on soutient Lalydo’s blog à fond ! ^^

      Des bises

      Répondre
  10. Coucou May ;)

    Je viens de lire un joli conte avec un thé bien chaud et c’est toujours un régal !!
    Quand je le lis je me dis si seulement il était chez mon marchand de journaux ! Parce que ce magazine me parle vraiment avec les articles lifestyle qui te font te remettre en question (promis j’essaye d’être plus positive) et les petits DIY !
    En attendant j’espère arriver à le gagner sur un blog ;)

    Longue vie à un joli conte :)

    Répondre
    • May

      Roooh merci merci merci ! Je sautille un peu en lisant ton petit mot. Tu es adorable ! Cela fait du bien de se sentir soutenue !

      Répondre
  11. katia

    Dehors le ciel est gris, je suis enroulée dans mon plaid, un chocolat chaud à la main, et pourtant il y a comme un air d’été encore.Encore bravo les filles, ce numéro deux est aussi parfait que le un.De la douceur, une mise en page encore superbe, des photos pleines de douceur et de poésie, un édito PARFAIT, bref c’est un plaisir de se glisser dans ces pages :)

    Répondre
    • May

      Merci Katia pour tout. C’est marrant parce que j’ai eu du mal à l’écrire l’édito, c’était un gros brouillon à la base qui ne devait pas rester. Et puis, bon, il est resté finalement et je l’ai un peu retravaillé (quand même).

      Merci, merci, merci d’être toujours là.

      Répondre
  12. Je viens de me plonger dans l’univers de ce joli conte, enroulée dans mon plaid avec mon petit déjeuner sur les genoux. Il fait froid, mais tout à coup l’été reviens !

    Je n’ai qu’une chose à dire, merci pour ce moment magique. Vous êtes des petites fées.

    Répondre
    • May

      Roooh merci, merci, merci ! J’ai lu ton article hier soir. Il m’a mis la larmichette à l’oeil. Merci pour ton soutien, pour ton enthousiasme et de croire si fort en nous. Cela nous met du baume au coeur.

      Répondre
  13. Bonjour
    un petit mot pour vous feliciter pour votre travail et j’adorerais le trouver en format papier
    Belle journée

    Répondre
    • May

      Merci Marielle !
      Oui, tu peux le commander. J’explique tout sur l’article juste au dessus. Merci pour ton soutien !

      Répondre
  14. Maud

    Waoh, je ne connaissais pas. Super découverte. La pause midi m’a fait un bien fou surtout l’article “Endlesse summer” ! Je vais écouter la playlist de ce pas, ou lire le numéro 1, ou découvrir tous les auteurs qui vous ont accompagnés dans ce beau numéro… arrh, la pause ne sera pas assez longue ^^
    Merci !

    Répondre
    • May

      Coucou Maud,

      Merci beaucoup beaucoup pour ton commentaire. C’est fou comme cela fait du bien de savoir qu’on est lu et apprécié. Merci, merci, merci.

      A très vite !
      May

      Répondre
  15. Encore uns fois, bravo. C’est joli, c’est frais, c’est délicat et sensible, j’adore. Evidemment, comme tout le monde, je veux ma version papier, je vais voir si je peux la commander ici quand meme via Peecho !

    Répondre
    • May

      Merci, merci, merci Camille. Je suis tes aventures de loin. Je cours un peu partout en ce moment, mais cela a l’air chouette. Je t’envie un peu, je crois, d’avoir eu le courage de partir.

      Tu me diras si tu le commandes et si cela arrive bien ? (coucou la fille paniquée ! ^^). Normalement, il ne devrait pas y avoir de soucis mais bon.

      Il faut qu’on se mail(e?) !

      Bises

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)