Et ce ciel bleu, immense.

Le temps est fascinant. Plus je grandis et plus j’apprécie l’observer. Au fil de mes déménagements, j’ai été frappée par l’importance du climat. Je trouve toujours ça un peu fou comme le ciel peut jouer sur mon moral et sur le ressenti des journées.

Dimanche, au réveil, le ciel était bleu, d’un bleu-printemps, d’un bleu-fleur. Je crois que c’est le meilleur. Le premier ciel bleu de l’année lorsque le gris s’estompe enfin. La lumière éclabousse la pièce. Il fait blanc. C’est un ciel de fin de film heureux.

Ce ciel-là, à lui seul, il promet une belle journée. Je suis restée fascinée quelques secondes devant cette luminosité. C’est toujours comme ça, les premières journées de soleil me donnent une énergie incroyable. Tout d’un coup, j’avais envie de prendre la poudre d’escampette et d’aller voir la mer. Pour une journée, quelques heures ou même une poignée de minutes. Peu importe tant que mon regard croise cette ligne infinie et si précieuse entre le ciel et la mer. Cette ligne de fuite qui emplit les poumons et donnerait du courage aux moins audacieux.  J’avais tout d’un coup  envie d’un pique-nique, d’un livre au soleil, et d’épaules dénudées. A la fin de l’hiver, les épaules dénudées deviennent la liberté absolue.

J’avais envie de tout ça et tout en même temps si possible. La mer, un livre, une robe légère,un pique-nique, des amis. L’instantané parfait.

Ce ciel-là, et malgré sa couleur parfaite, est encore glacial. Il aime se faire désirer. Pourtant, à cet instant précis, ce ressenti-là est déjà si précieux qu’on l’oublierait presque.


Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Comme d’habitude ma belle c’est toujours un plaisir de te lire.
    Je viens d’Amérique du Sud et c’est en venant en France que j’ai réalisé à quel point un rayon de soleil pouvait changer ma journée…
    En ce moment le ciel bleu c’est un pur bonheur
    bisouu

    Répondre
    • May

      Merci Didia, c’est très gentil.

      C’est aussi après un déménagement que j’ai commencé à me rendre compte comme la lumière et le temps plus généralement peut jouer sur le moral.

      Bises et bonne fin de semaine !

      Répondre
  2. kat

    Tu choisis de si jolis mots pour décrire un état d’esprit que je partage :) je crois bien que je ne me lasserai jamais de tes textes mignons comme tout!

    En tous cas ce ciel bleu limpide et ce soleil font un bien fou.ça a un merveilleux effet sur le moral.D’un coup des tas d’envies pointent le bout de leur nez au galop.On oublie un peu le froid glacial des dernières semaines et on se prend déjà à rêver aux jours de printemps.

    Répondre
    • May

      Je réponds un peu en retard mais merci, merci, merci !

      Moi, je me laisserai jamais de tes commentaires ! ;)

      Répondre
  3. Quand j’ai vu le soleil dimanche matin c’est exactement ce que j’ai ressenti. Toute les possibilités qu’un ciel bleu peut donner.

    Répondre
    • May

      Oui, tout à fait !
      D’ailleurs, j’ai un peu eu l’impression de revivre cette semaine avec cette immense ciel bleu et les températures plus que clémentes !

      Répondre
  4. Moi ce sont décidément tes articles toujours plus poétiques qui me donne la pêche.

    Passe une belle soirée !
    Bises.

    Répondre
  5. C’est ce ciel que je préfère : bleu, glacial, qui gerce un peu les lèvres, qui pique un peu les joues, mais qui donne cette pêche incroyable.

    Répondre
    • May

      Oui, il est formidable ce temps là. C’est fou comme le ciel joue sur nos humeurs quand même.

      Répondre
  6. Un beau dimanche ça c’est sur, j’ai failli aller me promener à la mer d’ailleurs…Le temps joue sur notre moral ça c’est sur !!

    Répondre
    • May

      Je ne pense plus qu’à aller à la mer : entre avancer sur mon mémoire ou profiter d’une journée à mer, il faut choisir ! C’est pas simple ! :)

      Répondre
  7. j’ai toujours trouvé cela un peu incroyable comme le temps peut jouer sur le moral des gens…moi ça ne me touche pas du tout, je me rends compte du temps que rarement, j’aime autant l’hiver sue l’été…bizz

    Répondre
    • May

      Oh, tu as de la chance alors !

      Avant d’aller vivre dans le sud de l’espagne, je pensais être comme moi. Et puis, même si j’ai adoré avoir un hiver au soleil quand je rentrais en France, je ressentais un bien-être fou avec le froid hivernal qui pique les jours (alors que bon, en temps normal, je ne l’appréciais pas tant que ça, mais là, ça me manquait).

      Et puis, en déménageant à Poitiers, je m’en suis encore plus aperçu. Ici, les journées avec un ciel bleu se comptent sur le doigt de la main, et c’est fou le petit-bonheur que ça fait au moral quand je rentre sur Toulouse.

      Bref. Bon week-end (sinon, je vais m’étaler encore encore pour parler météo)

      Répondre
  8. Il y a un moment quand l’hiver commence à faire ses bagages (bon doucement hein) et que la lumière revient on se sent tout puissant. Au seuil de ces matin là on a le sentiment que tout est possible que le monde s’ouvre à nous, c’est euphorisant et grisant comme situation

    Répondre
    • May

      C’est euphorisant et grisant, c’est tout à fait ce que je ressens aussi.
      Passe une belle fin de semaine Marie !

      Répondre
  9. Et ce ciel bleu, immense, qui redonne cette impression de vide. D’un peu plus d’air à inhaler. Moi, j’aime ce ciel bleu, immense, parce que les rêveries prennent une autre dimension que dans le gris des nuages; et, de l’autre côté de la vitre, avec le soleil qui tape, ça donne un avant goût de printemps. et partir voir la mer…. Je voudrais le faire tous les jours. C’est bien connu qu’à la mer, le ciel est toujours bleu. Ou presque.
    T’embrasse May.

    Répondre
  10. Dès lors que le printemps revient, j’ai exactement les mêmes envies que toi : m’évader, prendre l’air, la mer …
    Ce qui me frappe aussi depuis quelques jours, c’est de voir combien les jours rallongent et voir aussi que le matin, il fait clair plus tôt. Et tout cela contribue aussi à me mettre de bonne humeur!

    Répondre
    • May

      Comme toi, les jours qui s’allongent sont aussi un petit bonheur. Cela fait un bien fou de ne plus se lever lorsqu’il fait encore nuit, et de rentrer sous un ciel bleu.

      C’est d’ailleurs peut-être le plus dur avec l’hiver, ces journées minuscules qui nous donnent l’impression de n’avoir le temps de rien.

      Profite bien de tes vacances !

      Répondre
  11. audrey

    Ok, on part à la mer manger une gaufre ou une crêpe nutella assise face à la mer à refaire le monde et à narguer les mouettes, la bouche remplie de chocolat.
    Je prends les raquettes de plage, tu prends un saut et une pelle! merde c’est vrai, je suis adulte maintenant! tant pis prends le saut seulement! ;)

    Répondre
  12. Coucou May!! C’est un enchantement de retrouver ce ciel et ces températures printanières… Et cette lumière est une mine d’or pour la photographie :) A ce titre, je me demandais si tu avais poursuivi dans un projet 365 pour 2012?
    Si tu es curieuse, je serais contente que tu suives le mien (je t’avertie tout de même que je ne suis ni une professionnelle, ni d’une technique parfaite!). Je fais ça pour la créativité…
    Bisous ensoleillés à toi!

    Répondre
    • May

      Alors, non, je le poursuis pas vraiment.
      Il faudra que je mette mes dernières photos sur le Tumblr qui restent quand même à jour et vivant. J’ai été “privée” (faute de chargeur) plus d’un mois de mon reflex de janvier à février alors forcement cela n’a pas aidé pour m’y mettre et continuer l’aventure.

      Je continue à prendre des photos régulièrement. C’est l’essentiel : garder les yeux ouverts, non ?

      Je vais découvrir ton projet de ce pas. C’est toujours chouette d’admirer le travail des autres. :)

      Bises et bonne fin de semaine !

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)