Une année entière


C’est un peu une tradition de faire le bilan chaque année. Alors, hop, c’est parti !

2011. Les études enivrantes, les écritures enfantines, les allers-retours Poitiers-Toulouse-Paris, la fatigue au bout du coeur, les photographies minuscules, les baisers sur la pointe des pieds sur les quais de gare. L’impression persistante que l’année s’est évaporée au bout des petits chemins.

L’année des études, des études qui débordent qui finissent doucement. Le Master et la licence de FLE. L’apprentissage de l’arabe chaque lundi soir, la difficulté à apprendre un autre alphabet que le sien. Ce souci de perfectionnisme qui grignote mes nuits. Ce fut. Une petite valise et quelques mois à Paris. Le fabuleux stage. Des tonnes d’espoir et des bébés projets. Cette ivresse de nouveauté qui pousse à se dépasser à grandir à se réinventer. J’ai fabriqué quelques blogs, dessiné une e-boutique, trouvé un contrat de professionnalisation. Il y a eu le choix délicat du sujet du mémoire. Cela a pris des semaines, peut-être des mois. Puis, il y a eu ce sujet parfait qui me parle m’obsède me donne envie d’aller plus loin. De fouiller, d’analyser, d’écrire. Et cette impression de grandir.

Les jours ont filé si vite si vite. J’ai claqué des portes. J’ai fabriqué des cœurs en papier. J’ai collé des images-souvenir dans un cahier et y ai accolé mes mots. J’ai glissé un ruban autour de mon poignet, dessiné des soleils sur les vitres. J’ai virevolté. Pris sa main comme Doudou-câlin. J’ai douté mille fois du tournant qu’avait pris ma vie. J’ai regretté les lettres, la philosophie et cet idéal repoussé. Envolé. J’ai papillonné. J’ai trinqué au futur les paillettes au bout des cils. J’ai oublié d’écrire de lire trop de fois. J’ai trouvé des excuses. Je me suis trouvée des excuses. Le temps, la fatigue, les projets.

Je me suis noyée dans des films. Les séances de cinéma se sont rapprochées. J’ai appris à tout oublier à l’intérieur des salles noires, à me laisser bercer. Juste bercer et se sentir bien. Je me suis mordillée les lèvres. Jusqu’au sang. J’ai dit au revoir à ma grand-mère un après-midi d’été. A ma petite-petite chienne qui a grandi en même temps que moi. J’ai jeté une part de mon enfance. J’ai pleuré.

2011. J’ai pris l’avion pour Milan, réservé deux billets sur un vol manqué pour Venise et rêvé de partir au bout du monde. J’ai postulé en Inde en Afrique au Pérou. En Espagne. Accumulation minutieuse de lieux improbables. J’ai attendu mille mails. J’ai pleuré trop de fois cet espagnol fuyant, cet espagnol que j’ai peur de ne plus retrouver à force de rendez-vous manqués. J’ai hurlé à l’injustice, tapé du poing sur la table. Boucan de pacotille. J’ai mis le bout de mon nez dans le monde professionnel. J’ai angoissé. J’ai apprivoisé l’idée de grandir. J’ai grandi. Un peu.

J’ai compris comme une ville pouvait manquer. Viscéralement. J’ai découvert la force de l’eau. L’équilibre du corps immergé. J’ai plongé. J’ai écouté mille fois Benjamin Biolay et Ludovico Einaudi. J’ai monté le son. J’ai fait de la confiture au goût enfance, me suis lovée dans ses bras la nuit. J’ai collectionné précieusement les fous rires. J’ai gribouillé des petits mots de rien du tout, fait des grimaces, volé des bisous (ce sont les meilleurs). Je me suis glissée dans des jolies robes et j’ai coupé ma frange. J’ai vu la mer, l’océan et le jour qui se lève. Doux émerveillement. 2012.

Et vous, votre année ?

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Quel beau texte, il n’y a rien à commenter là dessu. Juste c’est beau. J’espère passer encore une année à pouvoir venir ici pour me changer les idées, respirer, et repartir joyeuse. Mon année 2011 je l’ai passé à grandir et à me battre contre moi même pour coller avec mes convictions. Il était temps qu’elle se finisse puisqu’elle finit plutôt mal mais c’est la vie :)

    Je te souhaite de bien entamer 2012 ♥

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup Elo !
      Il s’est passé quoi si ce n’est pas trop indiscret ? (tu peux me répondre par mail, hein).

      Je crois que tu fais partie des personnes qui se battent jusqu’à obtenir ce qu’elles veulent. Je ne doute pas que ta vie collera à tes convictions.

      Je te souhaite une belle année, et oui, tu pourras venir ici (même si les articles risquent de s’espacer à cause des études trop prenantes)

      Bises

      Répondre
  2. Quel bel article ! Une année remplie moi aussi, assez difficile parfois, mais de belles rencontres m’ont appris à relativiser, à lâcher prise parfois.
    J’ai grandi je crois aussi.
    Et ce soir, ton article me donne envie d’écrire, peut être quelque chose de plus personnel, de plus profond. Il me donne envie de m’ouvrir alors que je me calfeutre parfois pour me protéger.

    Merci pour tes jolis mots qui m’émeuvent :-)

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup beaucoup ! Ton article est superbe et déborde de sincérité. Et oui, je suis convaincue que cela fait du bien de s’ouvrir parfois.

      J’écris de plus en plus rarement des articles personnels sur ce blog. J’ai hésité à publier cet article dix fois à vrai dire. Et puis, cela fait du bien d’être lu, compris. C’est l’essentiel, non ?
      Je ne pensais pas être si touchée en lisant tous les doux commentaires.

      A très bientôt et belle année !

      Répondre
  3. je réponds à ta question tout bientôt. Je mets les images sur les mots. Une très belle fin d’année mademoiselle.
    T’embrasse!

    Répondre
    • May

      J’ai vu ton (chouette) article.
      J’espère que cette année sera belle, qu’elle va t’apporter plein plein de belles surprises. Et j’y crois, j’y crois.

      T’embrasse, fort !

      Répondre
  4. Emilie

    Je viens de découvrir ton joli blog et quel plaisir… Il n’y a rien à ajouter à cet article si ce n’est: Quel talent… Bonne continuation en 2012. Une petite toulousaine elle aussi expatriée!

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup beaucoup Emilie ! C’est très touchant (même si j’ai du mal à voir un quelconque talent dans ce texte, mais bon, mais bon).

      Belle et douce année.

      Répondre
  5. C’est très joli May, moi en ce moment je savoure mes moments de fête, de vacances, de voyage, d’être avec Ma famille (si important) et je délaisse un peu mon blog (et pour la première fois je ne m’en veux pas), comme tu dis, une année passe trop vite et il faut savourer chaque instant, parce que…

    …DE RIRES ET DE PLEURS, LA VIE EST AINSI FAITE §

    ps, pour ce qui est de l’espagnol, tu peux m’écrire dans cette langue si tu veux, on fait un échange :-)

    Bisous ma belle !

    Répondre
  6. kat

    Une année entre rires et larmes pour toi.Je te souhaite une douce année 2012 pleine de belles choses à venir, de rêves réalisés, de sourires collés sur les lèvres, de projets menés à bien :) Que tes bébés projets prennent leurs ailes et qu’ils te portent loin.Passe un très bon réveillon et que cette nouvelle année soit encore bercée de tes jolis écrits, je ne m’en lasserai jamais je crois de venir ici grignoter tes petits mots :)

    Pour moi cette année ça aura aussi été études, qui se terminent aussi si tout se passe bien (yn), je croise fort les doigts.
    Une année encore qui aura filé vite entre passions, projets, rêves à deux et déceptions parfois.Mais je retiendrai surtout nos fiançailles, un projet et un rêve de plus dans cette vie à deux.Il y a eu des passions qui se sont accentué avec l’acquisition de mon reflex, le temps qui filait et qui m’a fait poser mes carnets, des mots que je ne parvenais plus à attraper, que j’ai laissé s’échapper sans réussir à les attraper…Cette envie toujours plus forte de me remettre à écrire, mais rester frustrée devant la page blanche.

    2012 promets de jolies choses encore : une rencontre que j’attends depuis dix ans,le tourbillon des préparatifs qui va s’accentuer, devoir encore tenir ma langue sur notre mariage auprès de ma famille, alors que j’ai juste envie de crier mon bonheur au monde entier!

    p.s: comment cela se fait-il que vous ne soyez pas allé à Venise au fait?

    Des bisous jolie May

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup Katia,
      lorsque je lis tes commentaires, je me dis que cela serait vachement bien que tu ouvres à nouveau un blog. Je suis sûre que tu aurais plein plein de jolies choses à écrire (non ?).

      Et pour Venise, je travaillais finalement ces jours-là et je ne pouvais pas prendre de vacances. Voilà, voilà.

      Des bisous !

      Répondre
  7. kat

    p.s 2 : si tu veux m’écrire en espagnol pour garder à l’esprit cette langue, tu peux :)

    Répondre
    • May

      Ah oui, mais j’ai vraiment vraiment du mal à parler dans une autre langue que le français … avec des français (c’est d’ailleurs pour ça que j’ai toujours eu du mal avec les cours de langue).
      Alors que je suis une vraie pipelette en espagnol/anglais dès que je rencontre un espagnol/anglais (même si mon niveau d’anglais est nul).

      (je suis parfois un brin étrange je crois)(mais c’est triés gentil)(très)

      Répondre
    • May

      Oh, c’est gentil ça !
      Je te souhaite aussi une magnifique année 2012.
      A très bientôt !

      Répondre
  8. Tu trouves toujours les mots… ton texte est tout simplement beau et même si je ne te connais pas je te souhaite une belle année…

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup Pinpirina. C’est tout touchant. je te souhaite une excellente année à toi aussi.

      Répondre
  9. Isabelle

    Quel texte magnifique ! (comme d’habitude). Pour moi aussi, année riche en rebondissement. Des réussites, un diplôme en poche, de nouveaux amis, mais aussi la perte douloureuse de mon papa après plusieurs mois d’hospitalisation, et la peur de voir s’effondrer ma maman. Une année 2011 mouvementée, mais une année 2012 qui se profile avec de nouveaux projets à l’horizon, des rencontres à foison, et des rêves pleins la tête. Et pour tous ces textes qui ont mis de la couleur dans ma vie durant ces derniers mois, je dis un grand merci à May, et souhaite à tous une merveilleuse année 2012 pleine de promesses et de réalisations.

    Répondre
  10. c’est tellement bien écrit que je n’ose même pas raconter mon année derrière ça…
    Mon horoscope me disait “part à la recherche de ton équilibre” mais j’y crois pas moi aux horoscopes… pourtant je n’ai jamais autant douté de moi que cette année et je ne me suis jamais sentie aussi perdue. tu sais cette sensation de se noyer et de ne plus avoir la force de nager pour rester à la surface. et puis un jour j’ai atteint le fond et j’ai donné un grand coup pour pouvoir remonter. Depuis je remonte lentement mais je ne crois pas que ma tête soit sortie totalement de l’eau. Un jour j’y arriverai.
    Cette année j’ai compris que mes amis et ma famille seront toujours là pour moi, pour ramasser à la petite cuillère, pour me redonner le sourire, pour me faire tout oublier, pour croire en moi, alors moi cette année j’ai appris a aimer.

    Répondre
  11. Ton texte m’a emmené, il est très beau, et je pense reflète bien ce que tu as ressenti lors de cette année 2011, en attendant je te souhaite une très belle année 2012 et pleins de belles choses. A bientôt. Lice

    Répondre
  12. J’adore les bilans, et le tien est très poétique. Continue de me faire voyager sur ton blog, à l’aide de tes magnifiques photos, de tes idées ingénieuses, de tes jolies créations, et de ta façon d’écrire si sincère et touchante. J’espère que l’année 2012 te réservera plein de belles surprises!

    Répondre
  13. Je ne raconterai pas mon année car mes mots ne seront pas à la hauteur des tiens… J’en suis toute chamboulée. Et je te souhaite une excellente nouvelle année et en attendant 2012 dans quelques heures, un bon réveillon !
    Bises,
    Delphine

    Répondre
  14. Mademoiselle Coquelicot

    Le manque viscéral d’une ville. Nantes pour ma part. Benjamin Biolay. Je me reconnais dans une partie de tes mots.
    Que cette nouvelle année soit belle. :)

    Répondre
  15. Ton texte est tout simplement magnifique…
    Je te souhaite une très belle année 2012, au moins aussi remplie que 2011, et des dizaines de petits plaisirs en plus….

    Répondre
  16. Pareil que tout le monde ! Tu écris vraiment bien et tu as, semble t-il, un talent pour ça !

    Retour du Mali cette année, et une déprime de la routine française dont je ne vois pas la fin. Des vacances de Noël assombris par un au-revoir moi aussi à mon arrière-grand-mère.

    Des petits bouts d’espoirs dans ces blogs, dans les créations. Heureusement qu’il y a ça, le beau, créer, le piano, l’écriture, et les rencontres. Et les souvenirs, les souvenirs de la plus belle année de ma vie : 2010-2011.

    à bientôt et bonne année 2012 !

    Répondre
  17. <3
    C'est juste que ton texte, j'ai envie de l'encadrer, tellement il est juste, bien écrit, et, euh.. parfait.
    Je te souhaite tout le bonheur du monde en 2012, en tous les cas, et continue de nous faire rêver avec tes billets doux.

    Répondre
  18. J’adore ta façon d’écrire. Je te suis maintenant depuis quelques temps, tes petites créations, tes textes, j’adore vraiment ton blog. Continue ainsi de nous alimenter en articles. Je suis fan !!
    Bises
    Kahuete

    Répondre
  19. Je ne serais pas très originale, ton texte est superbe, emprunt de sensibilité et de douceur et ce même pour décrire des moments plus sombres de cette année écoulée! Cette année 2011 qui t’aura vu grandir finalement! J’espère que 2012 te sourira et t’apportera plein d’instants de bonheur et de joie car tu le mérites! en tout cas, moi je sais que chaque fois que je viens tes écrits, c’est une parenthèse hors du temps plein de douceur, j’aime! Bon réveillon! Bises

    Répondre
  20. Oh je suis scotchée May ! Ton texte est ma-gni-fi-que! Quelle finesse, la meilleure résolution que tu puisses prendre pour 2012 serait d’en écrire des comme ça plus souvent! :D
    Passe une très jolie fin d’année, bises

    Répondre
  21. Des mots touchants, qui pincent le cœur et font sourire, si joliment écrits, et qui te ressemblent. Je suis impatiente d’être en 2012 pour continuer à découvrir ton univers qui me plaît tant.

    Répondre
  22. catherine

    magnifique texte. je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle année 2012 qui va prendre son élan d’ici quelques heures…

    Répondre
  23. Ton article est magnifique, comme tout les autres. Merci de partager un peut avec nous, de nous envoyer du rêve.

    Bonne année 2012 à toi !

    Répondre
  24. Toujours un régal tes billets. Merci pour tout ce que tu nous as offert en 2011; Ton blog fait résolument partie de mes préférés et qui m’inspirent quotidiennement. Je te souhaite une année remplie de bonheur et d’épanouissement tant personnel que professionnel. A l’année prochaine jolie May bises

    Répondre
  25. … tu as créé moultes jolies étiquettes. Des DIY. Des fanions.
    Pour le plus grand bonheur de tes lectrices. Et parfois, de leurs photos de leurs blogs, ou simplement, de leur quotidien.
    Embellir, donner & apporter de la poudre d’étoiles dans la vie des autres.
    Avec tes mots. A toi.
    Mais qui fait écho. En d’autres.

    Tel un miroir, tes mots semblent ressembler à d’autres.
    Aux miens (que chut, je n’écris que dans un journal intime, mais qui, parfois, surtout depuis peu, je glisse petit à petit sur mon petit Chaudron tout pastel).
    A beaucoup d’autres (blogueuses ou lectrices) aussi.
    Car ce sont des mots du coeur.

    … des articles de revues de livres. Ou de films. Ou même d’applications d’iPhone.
    Et ainsi, faire découvrir à d’autres des chouettes astuces.
    Comme Instagram sur lequel je suis maintenant activement.

    Des photos. De voyage.
    Pour nous faire voyager, aussi.

    Bref… Vie de miettes, c’est de la douceur, encore & encore.
    Pour le plus grand plaisir de nombreuses personnes.

    Merci pour ce partage, ce don de toi, ce don de ton coeur.

    Répondre
  26. Très bonne année et très beau billet, j’y trouve des échos de ma propre année 2011. Pour 2012 je te souhaite tout le meilleur, continue de nous émerveiller de tes belles photos et textes (et de nous gater de jolies créations ;)).
    A bientôt

    Répondre
  27. <3 Bonne année 2012 Maylis ! J'ai été ravie de faire ta connaissance en 2011? et j'espère te revoir bientôt IRL ! Merci de faire vivre ce si joli blog, bravo pour ce résumé si poétique de ton année ;)

    Répondre
  28. Tout ira bien, quoiqu’il arrive le soleil se lève toujours…
    Tout ira bien.

    Peut-être peu de réconfort, n’empêche que c’est vrai. On a des moments de doutes d’angoisses, mais tout finit toujours par s’arranger, même si la manière ne nous plait pas…

    Bonne nouvelle année à toi.
    Avec tes qualités et ta créativité, je ne me fais pas de soucis pour toi :)

    Répondre
  29. trop beau…2011 fut riche pour toi ! et moi qui te découvre à peine, je fouine dans tes archives en me disant “allez ! ce soir j’arrête ! on verra demain pour la suite” mais c’est bien difficile.
    A la seconde même j’essaye de taper ce texte par dessus le bruit de mon imprimante qui sort les 3 pages du calendrier 2012.
    Une partie de ton talent sera affiché au dessus de ma tête jusqu’au 31/12/12 prochain ;-)
    Des bisous ♥

    Répondre
  30. Marion

    Bonjour!
    Tout d’abord bravo pour ce blog qui fait rêver!
    Je voulais te poser une petite question: tu dis que tu as suivi un parcours en licence FLE. Comment ça marche et où le faire? Je viens de terminer ma licence de Lettres modernes et je trouve que ce serait un atout… :)
    Merci encore ! Bises!

    Répondre
  31. Je n’ai jamais commenté sur ton blog (même si je le lis de temps en temps)…mais je voulais vraiment te dire que ce que tu as écris est vraiment magnifique :)

    Répondre
  32. Je n’ai pas l’habitude d’écrire deux commentaires le jour même où je découvre un blog, mais là je suis obligée de te remercier pour cet instant de bonheur que tu m’as offert.

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)