Intouchables de Eric Toledano et Olivier Nakache


Un film qui donne le sourire

Je suis allée voir Intouchables le jour de sa sortie en salle. Comme beaucoup de monde, le film m’a enchantée. J’ai hésité à rédiger un article dessus. Je ne savais pas trop ni par quel bout le critiquer ni quoi écrire si ce n’est que je conseillerais d’aller le voir. C’est un film qui m’a fait rire, beaucoup. Si je souris souvent, j’éclate de rire assez peu. Je suis de celles qui laissent entrevoir un léger sourire lorsque la salle éclate de rire. Intouchables a réussi à me faire rire, d’un rire que l’on ne peut retenir. Je crois que si je ne devais citer qu’une seule raison, cela serait d’ailleurs celle-ci : l’humour.

L’histoire est simple. Philippe (François Cluzet), un aristocrate tétraplégique, engage Driss (Omar Sy) un jeune de banlieue tout juste sorti de prison pour l’aider dans la vie quotidienne. C’est l’histoire de deux cabossés de la vie qui vont apprendre à s’apprivoiser et découvrir leur univers respectif. A la lecture du synopsis, je craignais les lieux communs et la caricature. Finalement et malgré quelques clichés inévitables, j’ai été très agréablement surprise.

C’est un film joyeux et positif. Avec Philippe et Driss tout parait simple : et s’il suffisait de s’ouvrir, de s’entraider et de regarder vers la vie ? Je crois que l’on connaît tous dans notre entourage une personne atteinte d’un handicap ou d’une maladie lourde. C’est souvent difficile de savoir comment s’y prendre, que dire et quoi faire. Intouchables souffle une solution : retirer ce regard de pitié, de tristesse et regarder l’auteur comme un autre que soi et comme soi.

La réalité est sûrement embellie, mais qu’importe, si cela permet de se sentir mieux et d’y croire le temps d’un film. En mettant au premier plan la tolérance et le goût de la vie, Intouchables insuffle une énergie positive, une force instantanée. Savoir que le film est adapté d’une histoire vraie permet de se laisser porter encore un peu dans ce monde presque idéal.

Enfin, cela reste toujours (très) agréable de regarder une jolie histoire d’autant plus quand la bande originale est accompagnée du merveilleux Ludovico Einaudi . D’ailleurs, j’écoute la BO en boucle depuis, en alternant avec celle de La guerre est déclarée. C’est doux, c’est doux.

Alors, si vous n’êtes pas encore allés le voir, bien sûr, je vous le conseille. Je crois que c’est un film qui peut vraiment plaire à tout type de public. Et si vous y êtes déjà allés, je serais ravie de lire votre avis.

D’ailleurs, il y a des films en salle en ce moment que vous conseillerez ?

Bon week-end !


Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Je ne l’ai pas encore vu, j’attends que ça se calme un peu parce que les salles sont encore blindées…
    Et j’attends aussi de voir Twilight, oui je sais un film pour midinettes mais c’est si bon de rêver !!!
    Merci en tout cas pour ta critique ça donne encore plus envie.

    Répondre
    • May

      J’espère qu’il te plaira lorsque tu le verras. Il est vraiment drôle.

      Je n’ai vu que le premier de Twillight. C’est fou, mais je déteste tout ce qui est vampire/sang. Alors, j’ai un peu du mal (oui, je suis un peu un bébé dans ma tête).

      Bonne journée demoiselle !

      Répondre
  2. Rébecca

    bonjour, je suis allée au cinéma de nombreuses fois ces dernières semaines, car j’ai eu du temps libre.
    J’ai bien aimé Intouchables, j’ai trouvé ça drôle mais à la fin du film, ça faisait trop. Un peu gnan gnan, et l’humour se joue toujours sur le même registre. Mais j’en garde un bon souvenir. En revanche, j’ai ADORE le film “toutes nos envies” avec Marie Gillain et Vincent Lindon. Ce film m’a bouleversé, et est très touchant. Je te le conseille vivement. Ce n’est pas très gai. ça parle de cancer et du problème du surendettement, et d’amour !!!!!! Mais l’histoire est magnifique. Préviens nous si tu vas le voir…

    Répondre
    • May

      Je n’ai pas vraiment ressenti ce “trop” pour Intouchables mais je comprends assez facilement qu’il est possible de le ressentir (ma phrase est un brin étrange je crois).

      Je compte voir “toutes nos envies” en début de semaine. La bande-annonce est jolie et m’a donnée envie d’aller le voir (et ton commentaire encore un peu plus).
      Si je vais le voir (et si je ne suis pas déçue, mais je ne pense pas l’être), je ferai un article dessus.

      Bon dimanche

      Répondre
  3. Idem que Elea, je ne l’ai pas encore vu, on attendait un peu que ça se calme car c’est le gros rush à chaque séance…ms j’ai hâte vraiment, je n’ai encore rencontré personne qui ne fasse pas de louanges sur ce film! Bon WE à toi aussi

    Répondre
    • May

      J’ai effectivement vu que les salles étaient souvent pleines pour Intouchables.
      Je trouve ça toujours un peu fou lorsque je vois à coté le nombre de séances où on est que 4 ou 5 dans la salle.

      Bonne fin de week-end !

      Répondre
  4. Non je ne l’ai pas vu justement, j’avais un peu peur que ce soit trop cliché quand j’ai lu le scénario. mais avec tes impressions, ça me donne beaucoup plus envie d’aller le voir, car j’aime les films qui font rire ! En plus c’est un sujet qui me tient particulièrement à coeur. Bises

    Répondre
    • May

      Bon, on n’évite pas quelques clichés mais je trouve que globalement cela passe bien. Et puis surtout, c’est drôle, vraiment.

      J’espère qu’il te plaira. Tu me diras, hein ? :)

      Bises

      Répondre
  5. Marie

    Je l’ai vu Mercredi soir. Il est tout simplement magnifique ! Comme tout le monde je crois, j’avais des amis qui me l’avaient conseillé. Je pensais voir un film drôle (ce que j’ai vu) mais je ne m’attendais pas à une si jolie histoire. La complicité entre les deux personnages est magique. Moi qui déteste les “quel courage…”, “belle leçon de vie…” etc. que beaucoup disent aux malades et handicapés qui n’ont pas le choix d’être courageux s’ils veulent “vivre normalement” (surement parce-que j’ai été touché de prêt par la maladie), je n’ai pu qu’adorer ce film…

    Répondre
    • May

      Je ne suis que tout à fait d’accord avec toi. J’ai aussi vraiment aimé la façon dont le film aborde les malades/handicapés. Cela fait du bien.

      Bonne fin de week-end Marie !

      Répondre
    • May

      Oh, chouette ! Je suis un blog post-it ! Hihi ! J’espère qu’il te plaira !

      Répondre
  6. J’ai moi aussi entendu parler de ce film, et lorsque j’avais était voir un film, jai vu la bande annonce, et je l’avais trouvé chouette !! J’ai hâte d’aller le voir!

    Répondre
  7. Je suis bien d’accord, ce film m’a ému tout en e faisant rire, il m’a permis de voir les choses d’une autre façon…Ma soirée s’en est trouvée bien jolie, et j’avoue que depuis, je traite les autres un peu différemment :)

    Répondre
    • May

      J’ai eu la même sensation : “une belle soirée”. Intouchables fait partie des films qui nous permettent de se sentir bien, de se sentir “en vie” et aussi d’ouvrir les yeux (et sans donner de leçons de morale pourtant !).

      Répondre
  8. Je ne suis pas allée au cinéma depuis une éternité, c’est vrai que ça me manque.

    Le dernier film que je suis allée voir c’était Restless, très triste mais j’ai passé un magnifique moment !

    Répondre
    • May

      Je ne l’ai pas encore vu.Il m’attends sagement sur mon ordinateur (Restless). Lorsque je vais le regarder, j’aurais une grande pensée pour toi ! :)

      Répondre
  9. Audrina

    C’est un film que je n’irais pas voir.
    Il y a quelques années, j’ai décidé de ne plus aller au cinéma pour aller voir des films français, et plus précisément des comédies Françaises. Assez de ces réalisateurs Français qui ne savent pas nous (me) faire rire. Assez des clichés que le français fait à toutes les sauces.
    Je suis très négative quant au cinéma Français (Je suis étudiante en communication et mon option cinéma ne m’aide en rien pour me convertir!).
    Ce doit être un super film pour les autres.
    Mais, pas pour moi.

    Des bisous May :S
    J’attends toujours tes mots impatiemment.

    Répondre
    • Je l’ai vu il y a quelques semaines et j’ai tellement ri ! On passe un très bon moment et comme toi, j’aime beaucoup écouter la bande-annonce depuis.

      J’ai vu La source des femmes également, et contre toute attente, j’ai aimé même si c’est dans un registre totalement différent.

      Merci pour cet avis.
      Bon dimanche

      Répondre
    • May

      C’est drôle, enfin non, mais cela serait presque l’inverse pour moi. J’aime énormément le cinéma français malgré toutes les critiques que l’on peut lui faire.

      Alors, on doit fonctionner de façon inverse. Et puis, bon, j’ai un regard très très naïf sur les films. Cela reste les films français qui savent me toucher/percuter le plus.

      Des bisous Audrina et à bientôt !

      Répondre
  10. Je l’ai vu il y a quelques semaines et j’ai tellement ri ! On passe un très bon moment et comme toi, j’aime beaucoup écouter la bande originale depuis.

    J’ai vu La source des femmes également, et contre toute attente, j’ai aimé même si c’est dans un registre totalement différent.

    Merci pour cet avis.
    Bon dimanche

    Répondre
    • May

      Je n’ai pas vu La source des femmes. Et je dois avouer que je n’en ai même pas entendu parler. Je vais aller voir de ce pas le synopsis. :)

      Bonne fin de week-end !

      Répondre
  11. Je suis allée voir Intouchables, j’ai adoré. Tout autant que Polisse d’ailleurs. Je conseille également La source des femmes. Au plaisir du cinéma…

    Répondre
    • May

      Je n’ai finalement pas vu Polisse (j’avais peur qu’il soit un peu trop violent en fait).
      Tu es la seconde dans les commentaires de cet article à me conseiller de voir La source des femmes. Je vais regarder tout de suite la bande-annonce.

      A bientôt Noelie !

      Répondre
  12. Personnellement, je suis surtout aller voir la source des femmes parce-que j’avais adoré Le Concert du même réalisateur. Et puis j’aime beaucoup Leïla Behkti.

    Répondre
    • May

      Ah, je n’aime pas trop Leila Bekhti. Il y a un petit truc qui me gène chez elle.

      Je n’ai même pas eu le temps d’aller voir Toutes nos envies. Je vais essayer de me rattraper ce week-end du coup !

      Répondre
  13. Je l’ai aussi vu la semaine dernière et j’ai beaucoup aimé! C’était drôle, émouvant sans être gnangnan et surtout optimiste!
    Le film que j’aimerais aller voir est 50/50 avec Joseph Gordon Levitt. Il est sorti la semaine dernière, je crois, mais il ne passe pas à Lille :-(

    Répondre
    • May

      Tout à fait d’accord !
      Je n’ai même pas entedu parler de 50/50. Cela dit, si’l ne passe pas à Lille, il y a de fortes chances pour qu’il ne passe pas non plus à Poitiers. Je vais regarder la bande-annonce !

      Répondre
  14. Vu aussi ! J’ai adoré. C’est beau, simple et réfléchi. Et en plus, c’est une histoire vraie !

    Répondre
    • May

      Grave ! :D

      (j’ai complètement oublié de t’envoyer un mail pour le swap. Je suis une nouillette. Je m’en suis voulue : quand j’ai vu que je n’avais pas reçu de mail de ta part pour le swap, je suis allée relire ton article, et j’ai vu qu’il fallait aussi t’envoyer un mail. Et puis zut, cela m’apprendra à avoir une mémoire de poisson)

      Répondre
  15. Mimoune

    Très beau, en effet. C’est le genre de film qui me manque un peu les dernières années, avec tous les films plutot tristes et pessimistes.

    Répondre
    • May

      Cela semble revenir peu à peu : la Guerre est déclarée est assez optimiste aussi.

      Et puis c’est si agréable de sortir d’un film avec le sourire aux lèvres. Il faudrait qu’il y en ait un peu plus peut-être.

      Bonne journée

      Répondre
  16. Ouh c’est tout jolie l’écriture ici!
    J’ai été voir Intouchables.
    J’ai beaucoup aimé bien sûr. Et j’ai été surprise. Il n’y a pas beaucoup de scènes clichés et j’apprécie.
    Le fait que ce soit inspiré d’une histoire vraie lui donne encore un peu plus de force.

    Répondre
  17. Wendy

    Le regard des gens semble avoir changé, je suis malade, malade d’une maladie qui est parfois visible (béquilles, fauteuil roulant) et qui peut aussi être invisible (quand je marche, que je n’ai pas de matériel apparant). Quand je suis en fauteuil les gens sont plus souriants, des petits souries en coin. Des sourires qui, je ne suis pas dupe, transmettent aussi une certaine désolation, sans doute parce que je suis jeune (18 ans) et que les gens pensent que fauteuil rime avec enfer. Ca peut être le cas quand on doit se déplacer et qu’il y a une forte pente et qu’il faut s’y mettre à trois fois pour la monter et finir par avoir les bras en compote. Mais nous sommes tout autant des êtres humains et c’est là, la force du film. Dans le film il y a l’aspect handicape mais aussi l’aspect humain, la personne qui est dans le fauteuil. Une personne qui ressent comme les autres, qui cherche à construire une vie. C’est formidable que ce film est autant eu de succès. Malheureusement nous sommes dans une société où les gens ne comprennent pas qu’un handicape peut être invisible et qu’être dans un fauteuil ne rime pas tout le temps avec ne pas pouvoir marcher. Peut être suis-je allée trop loin, simplement que cet article m’a inspiré et que malheureusement ce film malgré son succès n’a pas vraiment relancé de sensibilisation au handicape.
    Wendy/Kouchnouf

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)