Vivre à Poitiers,

Des mots en pointillés,

Cela fait un bout de temps que je promets par ici et par ailleurs un article sur le lieu où j’ai cours. Plus le temps passe, et moins je trouve le temps pour écrire des jolies choses ici, pour vous conter les détails minuscules du quotidien. Il y a les cours, et tout le reste. La vie, la vrai, celle qui pétille au bout des doigts. Alors voilà, cela ne serait pas un très long article moelleux comme je l’aurais voulu. J’aurais aimé vous raconter l’histoire de Mélusine et de cet  hôtel fabuleux. Je dépose quelques images muettes, de l’extérieur. Je vous laisse tisser des liens et des histoires en pointillés entre ces images.

Le temps me manque et me nargue encore une fois. J’ai rendez-vous dans une poignée de minutes pour finaliser un projet de groupe. J’ai passé le week-end à Toulouse à respirer l’air frais de ma ville, à me sentir comme dans un cocon si doux si tendre. Je crois que j’y serais bien restée le temps d’une éternité. Je me serais bien noyée dans cette parenthèse silencieuse. J’ai recollé les morceaux qui se détachent peu à peu lorsqu’on n’y fait pas assez attention. Je ne veux pas me encore trop me perdre et me diluer ailleurs. J’ai le temps pour ça. Alors, j’ai fait des noeuds et je les ai serré fort.

Demain, la semaine reprend à nouveau. Depuis la rentrée, j’ai toujours l’impression de courir et de ne jamais en faire assez. J’ai cette impression de ne faire que la moitié des choses qui me grignote et me pousse à aller un peu plus de l’avant jours après jours. Et dans le fond, ce n’est pas si mal.

Et vous, comment allez-vous ?



Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Je suis d’accord avec toi, le week end est toujours trop court pour faire ce que l’on voulait surtout si tu es partie sur Toulouse.

    Répondre
    • May

      Le week-end semble trop court et les semaines passent toujours trop vites.

      Répondre
  2. C’est tout à fait ça ,les semaines s’enchaînent dans une course folle entre la vie, les cours, les devoirs….et puis le week end passe bien trop vite au milieu des jolies choses et des moments sucrés.En tous cas, ça fait plaisir de lire tes mots tout doux :)

    Répondre
    • May

      Merci (encore et toujours ! ).

      La course folle s’est arrêté ce matin, puisque la fac est bloquée. Bah du coup, je ne sais même plus quoi faire maintenant.

      Répondre
  3. Poitiers, quelle jolie ville… Essaie tout de même de prendre le temps de regarder les choses passer !!! :)

    Répondre
    • May

      Oui, je vais prendre le temps de prendre le temps. C’est très joli, il fait bon y vivre.

      Répondre
  4. Dans 3 semaines, c’est à notre tour de retourner dans “notre” ville : Nancy. Il me tarde de revoir ma faille surtout. Mais je sais que ça va passer si vite … Durant ces 3 jours on va courir partout, ça va limite être plus fatiguant qu’un week end Parisien (c’est possible ?). La vie passe si vite mais est si belle. Profitons-en :)

    Répondre
    • May

      :)

      Je vais prendre le temps, et surtout avoir le temps d’écrire à nouveau un peu plus ici. La fac est bloquée, puis après ce sont les vacances, donc bon !

      Répondre
  5. Sarah

    J’ai exactement la même impression que toi, je n’ai pas le temps de tout faire.
    Ma rentrée s’est bien passée au fait! Mais je pense qu’il va falloir s’accrocher…
    Bonne semaine!

    Répondre
    • May

      Les blocages (et vacances) vont nous laisser du temps pour faire ce que l’on n’a pas en tant normal de faire.

      Enfin, je crois que ce n’est pas encore bloqué au Mirail; non ?

      Répondre
  6. Et a la retraite c,est encore pire on se demande ou on trouvait le temps pour travailler. J’exagère à peine. B on dimanche.

    Répondre
  7. Et Poitiers te plaît, alors ? :)
    Ça fait longtemps que je n’étais pas venue ici, mais il y règne toujours cette atmosphère apaisante.
    Bises.

    Répondre
    • May

      Oui, Poitiers me plait beaucoup. C’est petit et très joli.
      C’est apaisant d’y vivre. Pour deux ans, c’est vraiment chouette. :)

      Et toi, tu vas bien dis ?

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)