La joie des révisions

Les nuages sont revenus. La pluie éclabousse la ville. Je n’aime pas ce temps-là. J’ai enfilé les collants rangés au fond du placard. Et malgré tout, j’ai froid.

La peur me retourne la peau. Je sais qu’il n’y a qu’une poignée de chance pour que la réponse soit positive. Je ne peux m’empêcher d’espérer immensément. Et d’y croire presque. Je voudrais tant  lire «admise» accolé à mon nom. Les révisions sont là, à coté. Elles me dévorent le ventre à chaque phrase lue. Je me sens minuscule dès que j’y pense. Je sais pourtant bien que si je ne suis pas prise cela sera un écroulement, un effondrement puissant et silencieux. J’essaye de repousser cette image de l’échec tant que j’en ai la force.

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Je me dis, les falaises s’écroulent, mais pas à l’infini, on ne tombe pas sans fin, on tombe parfois de haut, mais à un moment on heurte le sol, il y a une limite à ce saut dans le vide. et bien souvent, il y a quelques personnes aimantes qui nous tendant un trampoline pour transformer la chute en un tremplin pour rebondir. Alors pour après, on verra bien. Ton énergie est trop précieuse pour la passer à penser à demain. Profite d’elle pour te concentrer et te chouchouter. Travailler sans plaisir, c’est l’horreur, trouve quelques gourmandises à apprendre, quelques stratégies pour rendre ces révisions un peu plus parfumées, peut être que tu pourras te soulager de cette peur qui pèse tant. Bon courage !

    Répondre
    • May

      Cela me plait ce que j’étudie, cela me plait beaucoup même. Le problème est que j’ai tellement peur que je ne révise pas intelligemment, je suis paralysée.
      J’espère que cela va se calmer, parce que bon. En temps normal, je suis du coté je révise peu (et au dernier moment), mais l’essentiel et bien. Là, j’ai un peu l’impression de faire ce que j’ai toujours détesté et parfois reproché à d’autres: réviser TROP pour combler la peur, apprendre tout et n’importe quoi pour ne rien savoir vraiment au final.
      Argh !

      Merci pour le courage, et pour le reste.

      Répondre
  2. Courage May.Je sais combien les révisions sont dures, combien la peur de demain et des résultats est présente….J’aimerai te dire que tout est plus simple, que la peur ne sert à rien, mais je suis comme toi….tellement minuscule face à tout ça, tellement trop fragile et trop peureuse….Alors à défaut de te donner des conseils que je suis incapable de m’appliquer à moi meme, je t’envoie juste plein de pensées positives et de courage surtout.

    Répondre
    • May

      :)
      Bon courage à toi aussi !
      On est copine de stress. Puis, je prends toutes les pensées positives et les garde avec moi. Merci !

      Répondre
  3. Les résultats sont pour quand ?
    Courage ! Espérer et croire en toi sont déjà l’expression d’un état d’esprit positif :)

    mel

    Répondre
    • May

      Le concours est le 1er juin et pour les résultats, je n’en ai aucune aucune idée.

      Répondre
  4. Coralie

    Je crois qu’on sera là. Dans tous les cas. Je croise les doigts pour que ce soit pour le positif. Vraiment. Vraiment. Vraiment.

    Répondre
      • Coralie

        C’est magique le mail de réponse! Cà me donne même plus d’excuse pour passer par ici trop souvent!

        Répondre
        • May

          Oui, oui, oui !
          Lorsque j’ai écrit le mail de réponse, j’ai un peu hésité. Je ne savais pas si je devais tutoyer, mettre des “jolies phrases” ou rester très simple. Bon, j’ai choisi la dernière option.
          J’avais peur que cela devienne vite lourd en fait.

          Répondre
  5. Comme je te comprends, ce genre de période est juste horrible. Je crois que le pire reste l’attente des résultats. Une fois que tout est fini et que l’on doute, on se remet totalement en question et on ne voit que ce que l’on a oublié de mettre dans sa copie…Je suis en plein dans cette période “post-exam en attente de ces fichus résultats”. Cette période d’espoir mêlé au doute ne fait que nourrir la déception que l’on ressent quand l’on voit “ajourné” au tableau d’affichage…à ce moment là plus rien ne compte, il n’y a que l’échec, la déception, pour soi et pour les autres. C’est injuste et inhumain. Heureusement que parfois “admis” s’affiche et là…c’est la délivrance totale! Bon courage!
    Je crois reconnaître un imprimé Comptoir des Cotonniers? ^^

    Répondre
    • May

      L’attente n’est jamais facile. On n’a malheureusement pas le choix. Elle peut aussi permettre de prendre (parfois) un peu de recul.
      Tu passes un concours ?

      J’espère que cela ira, pour toi, pour moi, pour nous.

      Oui, c’est une jupe toute douce du comptoir. J’ai le foulard assorti. C’est tout fleuri, tout léger comme j’aime.

      Répondre
  6. Cet imprimé est sublime!
    A vrai dire je suis troisième année de licence d’anglais et donc en attente des résultats, si c’est bon, la licence est dans la poche!
    Au départ, je voulais soit passer les concours de l’enseignement (Agrégation ou CAPES) ou faire un Master de Linguistique anglaise et puis j’ai finalement choisi l’enseignement^^ C’est vrai que c’est une matière assez chouette!
    Je croise les doigts pour ton concours!

    Répondre
    • May

      bon courage pour le Capes, ou l’Agreg. Il va t’en falloir ! J’imagine que si tu vites ces concours tu n’as pas de craintes à avoir pour ta licence. :D

      Oui, je relativise comme je peux. :)

      Répondre
      • Justement, peut-être que mes ambitions sont un peu trop prétentieuses…Enfin on verra bien! Et puis je te remercie^^
        Bonnes révisions une fois de plus :)
        Si ça ne te dérange pas, j’ajoute ton blog à ma blogroll^^
        Au fait, je viens de regarder tes voyages (oui je suis une curieuse), c’est rigolo car j’habite tout près de Moissac et mon père est originaire de là-bas^^ (à prendre ou à laisser mais je trouvais l’anecdote rigolote!) :)

        Répondre
        • May

          Je n’ai visité que l’hôtel à vrai dire ( le moulin de Moissac, tu connais ?). Il y a un restaurant délicieux et un SPA magique). On habite assez près de Moissac (Toulouse), et on voulait se faire un week-end en amoureux. Cela avait été l’occasion. Je ne connais par contre pas vraiment la ville. On l’avait visité assez rapidement le dimanche matin.

          Pour les concours, je suis sure que cela ira. Si, si, si ! Si tu n’y crois pas toi, personne ne va y croire pour toi après tout.

          Puis non, cela ne me dérange pas pour la Blogroll !
          Merci.

          Répondre
    • May

      Merci,
      oui, les photos sont de moi à part mention contraire. Ce sont même mes jambes là. :)

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)