Soirée italienne,


Les jours s’en vont je demeure
.

C’était une soirée comme je les aime. Des longues discussions qu’on échange, des sourires, et des verres qui n’en finissent pas de trinquer. C’était des découvertes culinaires d’un autre pays, des véritables trésors. Des rencontres avec des autres comme nous. Des points communs, des échanges, des projets, des “peut-être” en pointillés. C’était une soirée comme je les aime. Une soirée qui fait oublier les cailloux dans le ventre, les questions existentielles et le futur. Une soirée à oublier que je suis perdue comme jamais et que non, tout ne va pas très bien en ce moment. Une soirée à refaire le monde. Un point, c’est tout. Un point, c’est nous. On repousse les questions du bout des doigts jusqu’à demain matin. On fabrique de nos mains de lumière un autre monde. C’était une soirée comme je les aime, parce que le sourire dans mes yeux était bien plus que vrai. Parce que je n’ai pas vu la nuit passer et lorsque le soleil s’est levé; je n’ai pu répondre que “déjà”. C’était une soirée hors du temps, dans un petit nid si doux.

Si vous voulez en savoir plus, sur mon expérience Erasmus, vous pouvez aller à cette adresse.

Vous aimerez aussi
C'est promis

Serez-vous le premier à glisser un petit mot ?

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)