Le premier jour du reste de ma vie,


Attrape, ta chance, saisit ton bonheur,
va vers tes risques, à force de te regarder,
ils s’habituerons.
Char
C’est une nouveau départ que l’on murmure du bout des lèvres. Des nouveaux sourires pour un nouvelle vie partagée. Ce sont les rancœurs qu’on tente d’oublier le plus vite possible, parce qu’on se l’est promis il y a plus de six mois. L’absence et la distance qui s’effacent afin de laisser place à un nouveau souffle.
Le vent a enfin tourné.
Il y a les papillons dans le creux du ventre, les projets et cette peur toujours si immense. Il y a tout ce qui ne se dit pas, et tous les rêves qui s’agglutinent sur le seuil, le seuil de la vie. Le premier jour du reste de ma vie. Le tournant d’une vie d’une petite fille en une presqu’aldute. Une vie promise faite de “nous”, et de projets à deux. On a attendu ce mois de février comme la promesse du bonheur durant des mois et le voilà arrivé. Il est là face à nous. C’est ici que normalement l’oiseau s’envole. C’est ici que tout s’efface, que les chagrins se partagent et que les bobos deviennent moins douloureux.
Il y a tant d’espoirs misés en ce début février.

Vous aimerez aussi
C'est promis

Serez-vous le premier à glisser un petit mot ?

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)