Note du mercredi avant logique,

les mois s’écoulent et je m’absorbe. Parfois, il m’arrive de sursauter, parfois, j’ai même l’impression que la lumière s’allume enfin. Mais, ce n’est toujours qu’un mirage, qu’une illusion parfaite et de courte durée. Je m’en veux bien trop souvent pour tout, pour rien parce que si je n’avais pas fait ça comme ça peut-être que, alors peut-être et seulement peut-être que cela serait différent, peut-être qu’il ferait un peu plus clair ici, un peu plus jours.
Je voudrais avoir la capacité à me soustraire mais je ne l’ai pas. Je dois rester présente au monde, et c’est dur. Je me dissous dans l’air, je me dilue dans l’eau. Il y a bien trop de “peut-être”, de points d’interrogation et de doutes pour avancer. Je le sais, mais pourtant.

Vous aimerez aussi
C'est promis

Serez-vous le premier à glisser un petit mot ?

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)